Dans le cadre de la réalisation du projet Social Bonds, la coalition guinéenne de Publiez ce que vous Payez (PCQP) a tenu un atelier de travail ce jeudi 16 mai avec des ONG locales notamment : la fédération des personnes vivant avec handicap, la coalition des femmes pour les mines et l’association guinéenne pour la transparence.

Cet atelier vise à élaborer une stratégie de plaidoyer pour une approche inclusive des politiques et décisions liées à la transition énergétique.

La transition énergétique est devenue une préoccupation majeure du monde entier qui aspire à lutter contre les conséquences néfastes du réchauffement climatique et la dégradation de la nature. C’est pourquoi en Guinée, ce plaidoyer se présente comme un outil essentiel qui prendra en compte toutes les couches sociales dont les femmes et les personnes handicapées.

Selon Dr Alpha Abdoulaye Diallo, cet atelier vise à accompagner les organisations partenaires de Publiez Ce que vous Payez à élaborer un véritable plan de plaidoyer.

« Ce plaidoyer va se baser sur les plans sectoriels des trois organisations. Il s’agit de la fédération des personnes vivant avec handicap, la coalition des femmes pour les Mines et l’association guinéenne pour la transparence. Les trois organisations vont fusionner leur plan de plaidoyer. Ce plan va être unique qu’ils vont suivre au près des partenaires. Les partenaires de ce plaidoyer c’est le ministère des mines, le ministère de l’environnement, le ministère de l’action sociale, le ministère de l’énergie et le Conseil National de la Transition. » a expliqué le président de la coalition guinéenne de Publiez Ce que Que Payez.

Sélectionné pour vous :  Les révélations de Mandian Sidibé sur l’OGP : « nous nous retrouvons actuellement endettés à hauteur de 91.000 dollars vis-à-vis du patrimoine »

C’est dans ce même ordre d’idée que le Consultant Oumar Barry renchérit.

« C’est la continuité de la campagne de plaidoyer en faveur de la transition énergétique. Ce document consiste à consolider les différents plans de plaidoyer élaborer par les organisations membres de la campagne.

Aujourd’hui nous allons élaborer un document consolidé et global de ces trois organisations pour mener ensemble une stratégie de plaidoyer pour la prise en compte des besoins des personnes vulnérables mais aussi pour des femmes et des jeunes en matière de transition énergétique en Guinée.

Le plaidoyer vise à interpeller les acteurs étatiques mais aussi les partenaires techniques et financiers pour l’accompagnement de ce processus de transition énergétique. », dit-il.

La coalition guinéenne des femmes pour les mines est l’une des organisations bénéficiaires de ce projet. la présidente Hadja Aicha Barry évoque la participation de cette structure.

« Nous sommes une des trois organisations partenaires qui ont été concoctées pour mettre en œuvre ce projet avec social Bonds et PCQP sur la transition énergétique. Il s’agit de l’implication des couches vulnérables dans la transition énergétique. Il y a eu déjà des séries d’ateliers de ces trois organisations. Notre coalition a formé particulièrement 20 organisations féminines. On leur a donné le B-A- BA de la transition énergétique. Il y a eu des recommandations. C’est à l’issue de ces recommandations qu’il a été demandé aux organisations de faire un plan de plaidoyer. Cet atelier c’est pour mettre en commun ce plan de plaidoyer pour qu’il y ait vraiment un plan commun ».

Sélectionné pour vous :  BEPC : bilan de la première journée

Ibrahima Soya

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook