An 59 à N’zérékoré: Une célébration à minima

0
897

La République de Guinée à célébré ce lundi 02 octobre 2017  le 59ème anniversaire de son accession à l’indépendance. A N’zérékoré, cette fête s’est déroulée dans la sobriété. Il n’y a pas eu de grande cérémonie  comme on aurait pu s’y attendre. On s’est contenté seulement de la pose d’une  gerbe de fleurs à place des martyrs a constaté sur place le courrierdeconakry.

La fête de l’indépendance n’a pas été célébrée dans une grande solennité à N’zérékoré. C’est le moins qu’on puisse dire. Le gouverneur à posé seulement le gerbe de fleurs à la place des martyrs en présence de quelques cadres de l’administration, des représentants des partis  politiques, ainsi des responsables des services de défense et de sécurité. Dans son intervention, le gouverneur a lancé un appel à la paix et à la réconciliation.

 « Je voudrais demander à toutes et à tous d’accepter individuellement et collectivement de s’investir dans le maintien et le renforcement de la paix à N’zérékoré, notre bien commun, notre chose commune. Je voudrais vous inviter à l’unité nationale, à la cohésion sociale mais surtout au pardon réciproque » a lancé Lancéï Condé gouverneur de la région administrative de N’zérékoré.

Malgré la simplicité de la cérémonie, les personnes présentes à la cérémonie ne regrettent pas leur déplacement. C’est avant tout un honneur de participer à la célébration de l’indépendance de don pays, peu importe la façon d’organisation.

« C’est un très bon souvenir. Vraiment je suis très content. Quand on parle de 02 octobre c’est une fierté pour moi, une fierté pour tout guinéen honnête et responsable. C’est une fierté de fêter la fête du 02 octobre » a confié Moussa Kaba, cadre de la Direction Préfectorale de l’Education  de N’zérékoré.

 « La fête de l’indépendance  doit être fêté  pas comme les autres fêtes. Et pour N’zérékoré nous attentons que ça se passe de sorte qu’un hommage mérité soit rendu à nos martyrs. Je dis félicitation à tout le peuple de Guinée  » a déclaré Mamadou Maladho Diawné, secrétaire fédéral chargé des affaires électorales de l’UFDG.

Pour rappel, L’indépendance de la Guinée a proclamé  le 02 octobre 1958 suite à son NON historique voté le 28 septembre de la même année à la communauté des Etats au référendum proposé par le Général Degaule.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’zérékoré

Print Friendly, PDF & Email