Assemblée nationale : Le statut général des Militaires adopté par les Députés

0
341

Les Députés ont adopté ce mardi 3 septembre 2019 à l’unanimité, le statut général des Militaires. C’était à l’occasion d’une plénière consacrée à ce texte et qui a été présidée par l’honorable Claude Kory Kondiano, Président de l’Assemblée nationale. Ce statut dont s’agit est l’ensemble des règles de droit auxquelles sont soumis les militaires guinéens. Il s’applique aux militaires de carrière et à ceux servant en vertu d’un contrat au titre de la réserve opérationnelle. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité en République de Guinée.

Selon, le rapporteur général de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale, Honorable Aly Kaba, ce texte de loi d’une centaine d’articles apportera beaucoup d’innovations dans le fonctionnement des forces de défense et de sécurité : « ce projet de loi comprend 162 articles regroupés au tour de quatre titres et 6 chapitres. D’importantes innovations ont été réalisées dans ce projet de loi parmi lesquelles, la formulation des dispositions applicables aux militaires servant en vertu d’un contrat et l’interdiction faite aux militaires à la retraite de se constitué en syndicat au regard des spécificités de notre pays ».

L’adoption du statut général des Militaires a connu la présence du Ministre d’Etat, Ministre de la Défense nationale et Ministre chargé des affaires présidentielles. Dr Mohamed Dianè s’est réjoui de cette adoption qui selon lui va sans nul doute renforcer la discipline au sein des forces armées guinéennes : « c’est un sentiment de satisfaction et de réconfort. Nous devons toujours adaptés nos textes à la situation de notre pays et au contexte sécuritaire de notre environnement. Nous sommes dans un processus de réforme du secteur de sécurité et nous allons continuer toujours à perfectionner nos textes pour les adapter aux changements qui auront liés au niveau de notre pays», a affirmé le Ministre de la Défense.

A en croire le Ministre de la Défense nationale, le statut général des Militaires prend également en compte la problématique des genres ainsi que celle du respect des Droits de l’homme au niveau des forces de défense et de sécurité, a laissé entendre.

Auparavant, la Présidente de la Commission Défense et sécurité de l’Assemblée nationale, Honorable Djénè Saran Camara avait rendu un hommage aux forces de l’ordre et aux députés qui ont contribué à l’examen du statut général des militaires en commission et en inter commission : «je remercie et félicite tous les cadres du département de la Défense pour leur perspicacité. Ensuite, j’exprime mes sentiments de gratitude aux députés pour leur participation active aux travaux de notre commission ».

Autres informations est que,  les différents statuts des militaires qui ont régi les forces armées guinéennes de la deuxième République sont ceux de 1997, 2007, 2010 et 2012. Et que le statut de 2012 relève des incohérences, des insuffisances et des difficultés d’application, notamment en ce qui concerne l’avancement des militaires aux grades supérieures; la mise à la retraite; la notation des sous-officiers et militaires du rang qui s’effectuaient deux fois par an; le régime des sanctions et des congés. Mais, il ne doit pas être perçu comme ayant pour objet la refonte du statut général en vigueur, mais plutôt comme une adaptation aux besoins et aux spécificités de l’armée guinéenne.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

+224 622 62 45 45

mbooumar@gmail.com

 

Print Friendly, PDF & Email