Le troisième Premier ministre de la transition CNRD, Amadou Oury Bah a officiellement présenté la politique générale de son gouvernement ce lundi 27 mai 2024.

Cet exercice jugé républicain a eu lieu à l’hémicycle devant le parlement guinéen, les membres du gouvernement, les acteurs politiques et de la société civile, les délégations spéciales et les représentants des institutions nationales et internationales…

D’après Bah Oury la priorité des autorités de la transition 《 est de respecter l’engagement d’organiser le référendum》Il laisse entendre que les élections présidentielles n’auront pas lieu cette année.

Dans sa déclaration, Bah Oury a présenté sa feuille de route en tant que Premier ministre.
Selon lui, cette mission fondamentale est axée sur trois volets à savoir : le social, l’économie et le politique.
《Les missions constituent un appel au changement de paradigme… Régénérer les bases fondamentales… 》. Dit-il
<span;>A cet effet, le chef du gouvernement assure que les orientations seront tirées du Plan de Référence Intermédiaire (PRI).

Par la suite, Bah Oury a évoqué d’autres secteurs qui préoccupent le gouvernement de la transition. Il a notamment mis un accent particulier sur le cas des victimes de l’explosion du dépôt de carburant à Kaloum.

Sur ce, il annonce des mesures pour soutenir les victimes à travers une indemnisation et la reconstruction des bâtiments impactés tout en proposant un bail partage avec les concessionnaires.

Plus loin, le chef du gouvernement a parlé aussi de la réforme du système éducatif; du système de santé; de l’amélioration de la desserte en électricité (avec de nouvelles perspectives engagées)et en eau.

Sélectionné pour vous :  Kankan : L’Agence des Musulmans d’Afrique (AMA) donne le sourire aux démunis !

Sur le plan économique, le locataire du Palais de la Colombe a  déploré la régression de l’économie très impactée par l’explosion du dépôt de carburant. Pour remédier à cela, le gouvernement compte doubler la croissance économique de 3 à 6%. C’est pourquoi, il est prévu de construire une raffinerie pour transformer les matières premières, une usine de transformation des ordures, la construction des infrastructures routières, sportives et culturelles.

Il annonce également la modernisation et la digitalisation de l’administration guinéenne afin de rendre efficace le service public.

A la suite de cette présentation d’une heure 15 minutes, les membres du CNT ont posé des questions à Bah Oury.

Ibrahima Soya

 

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook