Covid-19: 36 cas confirmés à Labé dont 20 au sein de la prison civile

0
126

Depuis le lancement des activités de dépistage du coronavirus dans la région administrative de Labé à ce jour, le centre de traitement des épidémies annonce un chiffre de 36 personnes testées positives dont 20 cas  dans l’enceinte de la prison civile. Une situation plus que préoccupante dans une région où les gestes barrières sont quasiment négligés par les citoyens, a constaté sur place lecourrierdeconakry.com.

Le centre de Labé n’est pas en mesure de prendre en charge les cas graves, soutient Dr Mamadou Oudy Bah, Directeur régional de la santé (DRS) de Labé : « Nous avons déjà 20 prisonniers qui ont été infectés à la Covid-19 et qui ont été référés à Conakry. En plus nous avions deux cas graves qui ont finalement été transférés sur Conakry parce qu’on ne peut pas gérer les cas compliqués ici. Il faut noter qu’on a autour de 12 malades hospitalisés ici dans notre centre épidémiologique. Nous sommes en train de gérer et Dieu merci, ceux-ci se portent bien pour le moment ».

Une autre opération de dépistage est envisagée dans les prochains jours au niveau de la prison civile de Labé. « S’il n’y a pas de plaintes, après 20 jours, nous allons reprendre le dépistage pour voir est-ce qu’il n’y a pas quelqu’un d’autre qui est contaminé à l’intérieur », précise Dr Mamadou Oudy Bah.

Les malades hospitalisés sont tous sous en surveillance, rassure le directeur régional de la santé : « Nous avons des relais communautaires, nous avons des agents de santé, nous avons les malades eux-mêmes que nous appelons tous les matins pour leur demander les problèmes. Et tous ceux qui sont autour des malades de Covid-19 confirmés doivent passer au test de dépistage ».

Bah Djenabou, Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email