Hier soir, vendredi 14 juin 2024, le président de la transition, le Général Mamadi Doumbouya, a annoncé la radiation de l’ancien chef d’État-major de l’armée, le Général Sadiba Koulibaly, des effectifs de l’armée guinéenne.

Plusieurs officiers ont également été exclus de l’armée guinéenne par cette série de décrets, lue par le Général de brigade Amara Camara, en raison de désertion.

La radiation du Général Koulibaly, identifié par le numéro matricule 26541G, a été justifiée par des accusations d’atteinte à la sûreté de l’État, d’inconduite, de désertion et d’abandon de poste.
Auparavant Général de brigade, Sadiba Koulibaly a été rétrogradé au rang de Colonel.

Il est à noter que peu avant l’annonce de ces décrets, le Général Koulibaly avait été condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme par le tribunal militaire pour désertion à l’étranger et possession illégale d’armes.

Ibrahime Foulamory Bah pour lecourrierdeconakry.com
LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook
Sélectionné pour vous :  Covid-19 : la Guinée tend vers la levée du couvre-feu