Dinguiraye : Dr Patrice Millimono déshonoré par les autorités

0
1016

Dr Patrice Millimono l’un des meilleurs et anciens chirurgiens de la Préfecture de Dinguiraye, a été déshonoré par les autorités, sanitaire, communale et préfectorale.
En effet, ce médecin émérite est décédé le vendredi dernier à Dinguiraye des suites de maladie. Il a servi pendant plus de 40 ans dans cette ville sainte d’Elhadj Oumar Tall. C’est ainsi que sa famille a décidé de ramener son corps dans son village natal à Mako, Préfecture de Guéckédou. Mais malheureusement, selon les membres de la famille de Dr Patrice : « les autorités de l’hôpital ont refusé de mettre à leur disposition, l’Ambulance de l’hôpital Préfectoral pour accompagner la dépouille mortelle pour celui qui a servi plus de 40 ans dans cet hôpital avec satisfaction. Aussi, les conseillers et responsables administratifs ont été capables de trouver un moyen de déplacement pour sécher nos larmes. Finalement, c’est dans la journée que la communauté forestière très déçue a fini par déplacer un taxi pour un montant de deux millions sept cent mille francs guinéens sans aucun accompagnement pour ramener le corps à Guéckédou », a déploré Emmanuel IFONO, joint au téléphone par notre rédaction.
Pour lui, il y’a d’autres personnes qui souhaitent toujours aller à Mako pour présenter les condoléances à la famille biologique de feu Dr Patrice Millimono, mais son confronté à un manque d’un moyen de déplacement. Il lance un appel pressant aux ressortissants et aux personnes de bonnes volontés à leur venir en aide : « la communauté forestière est très déçue de ce comportement des autorités ici à Dinguiraye, c’est pourquoi nous tournons vers les ressortissants pour cette assistance, car, il y’a beaucoup qui veulent aller à Mako pour honorer la mémoire du défunt, mais on n’a pas de moyens de déplacement », a-t-il lancé.
A signaler qu’aucun responsable de l’hôpital préfectoral (DPS, DG, DGA, section de service ou planton) n’a effectué un déplacement pour aller assister à l’enterrement de leur collègue à Mako prévu ce dimanche 26 mai 2019, a-t-on appris.
Si les autorités sanitaire, communale et préfectorale exprimaient cette incapacité notoire, pourquoi ne pas lancé un SOS à l’endroit des ressortissants qui eux pourraient honorer ce grand monsieur qui a passé toute sa vie à servir les populations de Dinguiraye avec fierté ?
Cet acte doit être sévèrement puni par les autorités administratives, qui doivent comprendre maintenant que les administrateurs ne sont à l’intérieur du pays que pour leurs propres intérêts et non pas pour servir l’Administration publique.
Pour toute assistance, Emmanuel IFONO est joignable sur ces numéros : 628 237 733, 660 382 487.
Toutes et tous levons nous et honorons la mémoire de l’illustre disparu et honorons la communauté forestière vivant à Dinguiraye.
Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email