Enseignement supérieur : La 2ème édition de la semaine africaine des sciences s’ouvre à Conakry

0
62

La 2ème édition de la semaine africaine des sciences a été lancée le lundi 2 décembre 2019 à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Cette cérémonie a connu la présence de plusieurs hautes personnalités dont le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et du Premier ministre.

Dans son discours de bienvenue, le Recteur de l’Université de Conakry, Doussou Lancinet Traoré, a affirmé que la tenue de cette 2ème édition de la semaine africaine des sciences prouve l’intérêt qu’accorde le président Alpha Condé aux sciences : «L’organisation pour la deuxième fois, de la semaine africaine  de la science prouve à  suffisance l’intérêt particulier que son excellence  monsieur le président de la République, chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé et son gouvernement accordent à la formation, à la recherche en un mot, à la science, moteur du développement. »

Dr Alpha Kabinet Keita, ambassadeur du Next Einstein Forum, structure qui organise l’événement avec le département de l’Enseignement supérieur, affiche ses ambitions :« Notre ambition est de créer une connexion entre science et société, faire tomber les frontières entre les sciences considérées comme dures et les sciences molles, faire en sorte qu’une spécialiste de la physique des matériaux puisse voir une opportunité dans les travaux menés par un spécialiste en endocrinologie, en biologie, en anthropologie. Soutien, intérêt, vulgarisation ; voilà le message que nous adressons, à travers l’organisation de la semaine africaine des sciences.  Nous sommes dans l’obligation de constituer une masse critique d’individus bien formés par les sciences, capables de résoudre avec des solutions africaines nos problèmes africains. »

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a expliqué les raisons de la tenue de cet événement : « Susciter la vocation pour les sciences est le principal objectif de la semaine africaine des sciences, comme nous le savons tous. Mais il est important de préciser que cet objectif concorde parfaitement avec la vision du président Alpha Condé et aussi celle de monsieur le Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana ; ainsi que la volonté de notre département de faire des sciences, un véritable levier de développement de notre pays à travers nos institutions supérieures et de recherche scientifique. »

Pour sa part, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a indiqué que la semaine africaine des sciences est une occasion pour montrer l’importance de l’enseignement des sciences : « Un événement comme celui-ci est une excellente opportunité pour montrer la place que doit occuper l’enseignement des sciences et des technologies dans le processus de développement d’un pays. Je voudrais vous rassurer de tout le soutien de monsieur le président de la République, de tout le soutien du gouvernement et du mien propre. »

Thérèse DIALLO pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email