Infrastructures : Le Président Alpha Condé lance deux grands projets

0
1445

Le Président de la République, Pr Alpha Condé a lancé le vendredi 27 avril deux grands projets. Il s’agit de la reconstruction de la voirie urbaine dans la ville de Conakry et  la construction de 20.000 logements sociaux à Kobayah dans la commune de Ratoma, en haute banlieue de Conakry.

Pour ce qui est de la reconstruction de la voirie urbaine de Conakry, c’est le rond-point de Matoto qui a été choisi pour le lancement symbolique du projet. Sur place, il est prévu un échangeur pour fluidifier la circulation dans la capitale. Les travaux doivent être exécutés par l’entreprise chinoise, CIBITEC, avec un budget de 220 millions de dollars.

Selon la ministre des Travaux Publics, Oumou Camara : « Le contenu du projet est essentiellement basé sur les communes de Kaloum, Dixinn et Matam. Cette phase va également toucher Matoto avec la construction de deux échangeurs. Un au rond-point de Matoto et un autre au rond-point de Kagbelen. Il y aura aussi l’aménagement en 2×2 voies de la route de Donka-Belvédère ».

Quant au projet de construction de 20.000 logements sociaux, sur le site de Kobayah, c’est China Dreal Group qui doit exécuter les travaux pour une durée de 5 ans. A en croire le PDG de China Dreal Group, « fournir…divers appartements de haut/moyen standings, villas, bureaux, ministères, hôtels cinq étoiles, centres de conférences, marchés, contres commerciaux et hôpitaux ».

Le projet est compartimenté en cinq zones : administrative, commerciale, résidentielle, de culture et de loisirs et celle des réserves naturelles.

Le président Alpha Condé, à l’occasion de la pose de la première pierre, n’a nullement caché la joie qui l’anime.

« Nos amis (chinois), après avoir construit Plaza Diamant qui est pour les grands bourgeois, ont pensé à nous accompagner pour les maisons sociales. Nous ne voulons pas commettre les erreurs des autres pays où des maisons sociales deviennent des bidonvilles. C’est pourquoi à chaque fois que nous devons construire des maisons sociales, nous exigeons que (le projet) soit composé de maisons de moyen et de grand standings où les populations seront mélangées ».

Le président de la République a également justifié sa joie par le fait qu’avec ce projet de construction de logements sociaux, c’est le premier pas en direction de la reconfiguration de la ville de Conakry qui sera posé. D’où, selon lui, le programme Conakry 2040, pour tourner la page des habitations dont certaines datent de l’époque d’avant la deuxième guerre mondiale. Des « maisons dépassées », admet Alpha Condé.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email