Kankan : Des élèves manifestent contre la nomination d’un nouveau censeur !  

0
264

Le lundi 9 mars 2020, des centaines d’élèves du lycée Marien N’Gouaby de Kankan ont manifesté en s’armant  de pierres pour dire qu’ils ne sont pas d’accord pour la nomination de l’ ex chargé à l’orientation Lancine Sidibé, au poste de censeur.

Très tôt ce matin, après la montée des couleurs, des jets de pierres ont envahi le lycée. Amara Keita est le président du comité des élèves. Il explique comment le vent de cette contestation s’est propagé : « Comme d’habitude, des éléments du comité étaient en poste devant la porte pour empêcher les retardateurs d’entrer. Ce lundi, les élèves qui étaient dehors se sont révoltés. Je suis venu tenter de les calmer. Ils étaient insaisissables et scandaient qu’il n’y aura pas cours. Ensuite il a commencé à jeter des cailloux. C’est ainsi que d’autres s’y sont mêlés et la panique s’est emparée de la cour».

Un autre élève qui a participé au trouble dans l’enceinte du lycée Marien N’Gouaby a accepté de s’expliquer sous couvert de l’anonymat et donne les raisons qui les ont poussés à manifester : « C’est la nomination de M. Sidibé qui est venu remplacer M. Abou Presse  comme censeur qui nous révolte. Ce dernier aime trop l’argent. Il dit que tous ceux qui n’ont pas leur nom sur la liste des candidats doivent payer chacun 100 mille francs guinéens ; chose qu’Abou Presse ne faisait pas.  Si c’est comme ça, il sera mieux qu’Abou Presse revienne. En tout cas, Sidibé a trop exagéré. On ne veut plus de lui ».

En fin, il faut signaler que la police a débarqué sur les lieux qui sont parvenues à disperser les élèves contestataires à coup de gaz lacrymogènes. Cette année, c’est la deuxième fois que la nomination d’un censeur dans ce lycée est violemment contestée par les élèves.

Oumar Condé depuis Kankan pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email