La 3ème édition des panafricaines aux couleurs du changement climatique prévue au Maroc

0
62
Après la migration, la plateforme des femmes journalistes ‘’les panafricaines’’ annonce sa troisième avec un focus sur le changement climatique. Ce rendez-vous des femmes journalistes du continent se tiendra du 6 au 7 mars prochain à Casablanca. Au moins 300 journalistes en provenance de 54 pays africains sont annoncées.
Le thème retenu pour cette nouvelle édition est ‘’Urgence climatique, les médias africaines acteurs du changement’’. Ce thème invite les médias africains à réfléchir sur les actions à mener pour mieux sensibiliser les citoyens et les décideurs face à l’enjeux climat. 

L’Afrique pollue moins ! Avec moins de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, l’Afrique paye pourtant le prix fort de cette menace.  Ce chiffre ne doit pas laisser le continent africain indifférent car sur les 10 pays les plus menacés par le réchauffement planétaire dans le monde, 7 sont africains.

Tempêtes, inondations, sécheresses, hausse du niveau de la mer, faible pluviométrie sont d’actualité en Afrique. Voilà pourquoi les journalistes africaines décident d’en débattre pour mieux sensibiliser l’opinion. 

Les travaux de la troisième rencontre des panafricaines se dérouleront en sept ateliers thématiques que sont: 

  • Réussir la transition énergétique : enjeux et défis

  • Les défis d’une gestion rationnelle des ressources hydriques

  • L’agriculture durable : une économie verte pour l’Afrique

  • Impact sanitaire des changements climatiques

  • Quel développement durable pour les villes africaines?

  • La gestion des déchets, levier décisif de lutte contre les changements climatiques

  • Adaptation au changement climatiques, les médias acteurs du changement

Il faut rappeler que « Les Panafricaines » est une initiative du Groupe 2M qui a été lancée en 2017. Ce réseau de femmes journalistes africaines a pour ambition de contribuer à donner une meilleure image de l’Afrique à travers le  le traitement des questions centrales qui intéressent les opinions publiques du continent.

« Les Panafricaines» s’assignent, par ailleurs, la mission de constituer une véritable force de réflexion et de proposition auprès des institutions africaines et internationales.

Monique Curtis pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email