Comme annoncé hier par votre quotidien Lecourrierdeconakry, le tribunal de première instance de Kaloum a rendu ce vendredi 17 mai, le verdict final du dossier Mamoudou Ké Touré. La juge Apolline Théa a infligé une condamnation de trois mois assortis de sursis.

Le porte-parole des sinistrés de Coronthie qui était poursuivi pour diffamation contre l’Etat recouvre une liberté conditionnelle.

Suite à cette décision du tribunal tant attendue, Mamoudou Cifo ké Touré a livré ses premiers sentiments aux micros des médias présents.

« Je remercie tous ceux qui ont œuvré pour mon arrestation et à tous ceux qui ont œuvré pour ma libération. Ce que nous poursuivons c’est au-delà de ma personne, c’est une cause de toute une population. Il y a des sinistrés qui sont là. Jusqu’à présent les gens ne peuvent pas dormir. Même moi là où je vais, c’est pour encore dormir sous la pluie. Ma maison n’est pas couverte de tôle. Il y a beaucoup qui sont dans cette condition. » dit-il avant de s’adresser à l’Etat guinéen.

« C’est aussi un appel que je lance à l’Etat pour dire que c’est un dialogue sincère. S’il ne tend pas la main, moi je tends la main pour dire que nous attendons un dialogue sincère sur la question de Coronthie. Je n’ai jamais voulu partir en bras de fer contre l’Etat. La preuve est que j’ai adressé un courrier en bonne et due forme à la présidence de la République depuis le mois de février. J’ai toujours œuvré pour la paix. »

Sélectionné pour vous :  CRIEF : Focus sur le parcours express et inspirant de Me Aissatou Sacko 

C’est dans cet même état d’esprit que son avocat, Mory Doumbouya, s’est également réjouit de sa libération tout en promettant que le collectif de la défense va poursuivre le combat pour l’acquittement.

« Le tribunal vient de délibérer sans désemparer. Mamodou Cifo Ké Touré a écopé d’une peine de trois mois d’emprisonnement assorti de sursis. Il rentre donc en toute liberté à la maison. Ce qui était plus difficile c’était cela. Il vient d’être remis en liberté. Le combat va se poursuivre dans le calme, dans le strict respect des lois de l’ordre établi. Mais le plus essentiel était vraiment de se battre pour qu’il regagne son milieu social. Vous venez de voir la mobilisation des sinistrés de Corontthie, ce qui revient à dire que Mamoud Cifo Touré poursuit un combat noble. Il est l’incarnation de la volonté de l’ensemble des impactés de Coronthie. Le combat pour l’indemnisation va se poursuivre. Nous, nous allons voir les réactions possibles en termes de procédure contre la décision entreprise… »

Après avoir passé au moins deux nuits à la maison centrale de Conakry, Mamoudou Cifo ké Touré regagne son domicile pour le grand bonheur des sinistrés de Coronthie et les élèves du Lycée 28 septembre qui ont manifesté toute la semaine dans les rues pour sa libération.

Ibrahima Soya

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook