Labé : Des promoteurs d’une nouvelle constitution attaqués par des antis 3éme mandat

0
71

Soupçonnés de vouloir violer l’interdiction des autorités locales, qui pour préserver la quiétude dans la cité, ont finalement décidé d’annuler les manifestations prévues ce dimanche 30 juin 2019 par le          Front pour l’adoption par référendum de la constitution (FARC) et le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), des promoteurs d’une nouvelle constitution ont été chassés ce dimanche du centre d’écoute, de conseil et d’orientation pour jeune (CECOJE) de Labé.

En lieu et place des activités prévues par le FARC, les membres de la structure ont tenu à se retrouver dans la salle de conférence du CECOJE de Labé pour une réunion de concertation générale, à en croire à Samba Camara, le coordinateur national du front. Contre toute attente, des jeunes anti 3éme mandat ont débarqué pour perturber la rencontre. Heureusement il y a plus de peur que de mal. Des membres du FARC sont directement rentrés à domicile, tandis que selon des jeunes manifestants trouvés sur place, le reste de l’équipe s’est enfermée à l’intérieur du CECOJE.

Pour l’instant le calme règne sur les lieux malgré la présence des jeunes antis 3éme mandat.

A suivre !

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email