Manif du FNDC à N’Zérékoré : Plusieurs blessés enregistrés dont deux gendarmes

0
67
La marche dite pacifique organisée ce jeudi, 13 juin 2019  par l’antenne régionale du FNDC de N’Zérékoré a été émaillée de violences faisant plusieurs blessés dont deux gendarmes a constaté sur place lecourrierdeconakry.com.
Malgré l’interdiction des autorités, les opposants à l’initiative d’une nouvelle constitution ont tenu à marcher ce jeudi à N’Zérékoré pour exprimer leur opinion. Mais contrairement au point de regroupement indiqué dans la lettre d’information qui a été adressée à la commune, c’est au siège de l’UFDG sis à la scierie qu’ils se sont réunis le matin.  Menus de casquettes et de banderoles, ces manifestants scandaient des propos contre le 3ème  mandat et au changement de la constitution. Sur les banderoles, on pouvait lire par exemple  « Non au troisième mandat », « troisième mandat hopaïpèli » qui veut dire en kpèlè troisième mandat ne marchera pas.
« Nous allons marcher car nous pensons que ce sont les autorités qui sont hors la loi. Nos frères ont fini les études, ils ne sont pas employés à cause de la mauvaise gouvernance de ce régime. Donc on n’acceptera pas qu’ils se maintiennent au pouvoir par la fraude« , a lancé Moïse Lamah, un des meneurs de la marche.
Pendant ce temps, un important dispositif avait été mis en place par les autorités pour étouffer cette marche. Des  heurts ont éclaté entre forces de l’ordre et manifestants. Les agents de sécurité qui tentaient alors de disperser les jeunes manifestants par des gaz lacrymogènes se sont heurtés à des jets des pierres.
Les violences qui ont continué presque toute la journée se sont transportées dans plusieurs quartiers de la ville où des jeunes se sont mis à piller des boutiques et magasins des citoyens.
Selon nos informations, plusieurs personnes ont été blessées dont certaines par balles. Parmi elles, il y a deux gendarmes dont un de l’escadron mobile de N’Zérékoré et l’autre de celui de Guéckédou. Le premier aurait été touché balle, calibre 12 et le second par projectiles. Un jeune civile a aussi été gravement percuté par un véhicule de la gendarmerie. Un bilan encore provisoire.
Au dernières nouvelles, un couvre feu est annoncé par les autorités à partir de 18h.
Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré
Print Friendly, PDF & Email