Siguiri: Une prostituée meurt en pleins ébats sexuels dans un motel

0
253

Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 juin, à 22h, une prostituée a rendu l’âme en pleins ébats sexuels dans un motel à Kintinian,  dans la préfecture de Siguiri.  Pour camoufler  ce drame,  deux personnes ont  voulu l’enterrer clandestinement. Elles ont aussitôt été mises  aux arrêts par la gendarmerie territoriale de la sous-préfecture de Kintinian.

La gendarmerie territoriale de Bouré Tintinian a procédé à l’arrestation de deux personnes en flagrant délit avec le propriétaire du « motel Benjamin » qui tentaient d’enterrer clandestinement le corps d’une prostituée morte  dans ledit motel à Bouré Tintinian.

Joséiphe Ninamou, née en 1984 à Lola, est l’identité de la victime. Cette prostituée a rendu l’âme en plein exercice de son métier, comme le confirme le médecin légiste, sergent-chef Abdoul Bachir Condé.

 ‹‹ C’est le procureur qui m’a fait savoir que le corps d’une femme a été retrouvé à Bouré Tintinian, dans un bar et je lui ai dit de faire tout possible de mettre main sur tous les suspects en même temps remmener le corps à l’hôpital ici. Ninamou est née en 1984 à Lola››, a-t-il dit.

La prostitution a pris de l’ampleur dans plusieurs zones aurifères  de la préfecture  de Siguiri comme Bouré Tintinian  où  le nombre des bars, motels, maquis et tant d’autre reste inconnu au vu des autorités à tous les niveaux.

Le médecin légiste, sergent chef Abdoul Bachir Condé, nous détermine la nature du décès : ‹‹Elle était dans ce bar comme prostituée. Elle est rentrée dans la chambre avec son client, je crois ils ont fait le rapport. Après avoir terminé, ce dernier est sorti mais personne n’a vu son visage il est parti. Entretemps, il y a l’une de ses amies qui est rentrée. Elle a vu sa position et signalé au propriétaire du motel. Selon les enquêtes, le propriétaire a décidé de ne rien dire à personne. Il s’est fait accompagner par deux jeunes  pour aller enterrer la défunte. La gendarmerie a mené ses enquêtes et ces jeunes ont été retrouvés. En flagrant délit, ils ont jeté le corps et ont pris la poudre d’escampette, mais ils ont été arrêté.››

Selon nos dernières informations, 20 personnes sont été interpellées par la gendarmerie territoriale de Bouré Tintinian pour des fins d’enquête.

A rappeler que dans la matinée de ce mardi 11 juin 2019, un jeune Burkinabé a été aussi retrouvé mort dans un motel  à  Tonbökö, un district relevant  de la sous-préfecture  de Doko, dans les mêmes circonstances, dans la préfecture de Siguiri.
Youssouf Kaboré est le nom de la victime et il y a 16 suspects interpellés.

Siguiri Mamadi Kaba pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email