Manifestation du FNDC : Deux morts, plusieurs interpellations et de nombreux dégâts matériels

0
107

Une série de manifestations continues a été engagée à partir de ce lundi 13 janvier 2020. Cet appel du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a été largement suivi, enregistrant tout de même des morts et de dégâts matériels importants.

A Conakry, des manifestations ont eu lieu dans les plusieurs quartiers, mais ont été intenses sur l’axe Hamdallaye-Kagbelen. Des commerces ont été fermés toute la journée. La circulation fortement perturbée, sinon impossible dans maints endroits.

Comme lors des précédentes manifestations interdites, des morts ont été enregistrés. C’est d’abord à Cosa, notamment à Bantounka que la première victime a succombé de ses blessures par balles. Thierno Mamadou Sow, âgé de 21 ans, a rendu l’âme aux environs de 13h.

A Labé, un autre jeune a également été tué par balles. Là-bas, les manifestations ont mis à sac le tribunal de première instance et ont mis le feu sur deux véhicules qui s’y trouvaient. Le siège du RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir, a également été touché par les manifestants.
Dans plusieurs autres villes, les militants du FNDC ont répondu à l’appel.

Il faut signaler que plusieurs personnes ont été arrêtées en marge de cette première journée de manifestation.

Thérèse DIALLO pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email