Depuis l’explosion du principal dépôt d’hydrocarbure de Kaloum, la capitale guinéenne est confrontée à un problème d’électricité. Si avant l’explosion les citoyens bénéficient du courant 24 heures sur 24, après l’explosion la société de l’électricité de Guinée (EDG) fournit un service minimum au citoyen.

Soucieux de cette problématique, le Premier ministre, Amadou Oury Bah s’est exprimé sur cette question cruciale après la prière de l’Aïd El Fitr hier mercredi 10 avril à la grande mosquée Fayçal de Donka.

Le chef du gouvernement affirme que le ministre de l’énergie et des hydrocarbures ne ménage aucun effort afin de pallier à cette crise énergétique. D’ores et déjà, il a exprimé ses meilleurs vœux au peuple de Guinée.

A sa prise de parole, il n’a pas manqué de souligner qu’il est conscient que les fidèles musulmans ont passé le ramadan dans des conditions difficiles dues à la pénurie persistante d’électricité dans le pays affectant gravement leurs quotidiens.

“Au nom du président de la république le Général Mamadi Doumbouya et au nom de l’ensemble des membres du gouvernement, nous souhaitons bonne fête au peuple guinéen et la Oumma islamique de par le monde. Le gouvernement est conscient que le mois de ramadan de cette année a été particulièrement pénible pour la grande majorité de nos compatriotes du fait d’un déficit en électricité. Nous en sommes conscients et pendant ces semaines avec l’ensemble des équipes gouvernementales et l’équipe du ministère de l’énergie, nous travaillons d’arrache-pied pour que le plus rapidement possible qu’une solution acceptable puisse être trouvée. Dans les prochains jours, avec l’aide de Dieu, j’estime que le ministre de l’énergie aura à faire une communication dans ce sens. Donc à tous et à toutes, nous remercions le peuple guinéen pour sa capacité de résilience devant ses épreuves. Le peuple guinéen de par ses capacités a montré une maturité que nous saluons et que nous reconnaissons.”, a annoncé le premier ministre, chef du gouvernement, Amadou Oury Bah après la prière de l’Aïd El Fitr.

Sélectionné pour vous :  Dr Manizé Kolié : «Le secteur pharmaceutique est pris en étau par des bandits à col blanc »

De nos jours, bon nombre des guinéens s’interrogent sur cette problématique de coupures intempestives de l’électricité à Conakry. Est-elle liée au départ du bateau centrale thermique flottante turc ou l’explosion du principal dépôt d’hydrocarbures de Kaloum ?

Dans une interview qu’il a accordé à la radio France internationale en début du mois de mars 2024, quelques jours après sa nomination, le premier ministre Amadou Oury Bah avait annoncé qu’il est nécessaire de faire appel à un bateau contenant des groupes thermiques pour dit-il assurer une capacité de production supplémentaire pour satisfaire les besoins des populations.

Tout récemment le 19 mars dernier, des échos faisaient état de l’arrivée de ce bateau dans 18 jours au large des côtes atlantiques du Port Autonome de Conakry.

Ibrahima Foulamory Bah pour lecourrierdeconakry.com

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook