N’zérékoré: Le Colonel Tiégboro  et la chasse aux zébus

0
1181

Dans moins d’une semaine, plus de 200 animaux ont été tués par les chasseurs a appris surplace la rédaction locale du courrierdeconakry.com. Le colonel Moussa Tiégboro Camara est le principal mis en cause. Il semble engager une lutte sans merci contre les zébus dans la région de N’zérékoré.

En séjour depuis quelques jours, dans la région forestière à la tête dit-on, d’une mission présidentielle, le secrétaire général de la lutte contre la drogue et les crimes organisés et le grand banditisme est accusé par les éleveurs d’avoir ordonné l’abattage de leurs animaux.

« Depuis maintenant six jours, le colonel Tiégboro est dans la région. Il dit que le président de la République lui a chargé de venir déguerpir les zébus dans la région. Dans toutes les sous-préfectures où il passe. Il donne un délai d’une journée aux éleveurs maliens et guinéens de sortir avec leurs animaux tout en ordonnant à la population et aux chasseurs d’abattre ces animaux si les propriétaires ne respectent pas ce délai. Il a dit la même chose à Nionssomoridou, à Beyla centre et aujourd’hui il était à Lola », nous dira Habib Kassé, un des porte-paroles des éleveurs.

Selon lui, sa corporation a tenté plusieurs fois de négocier avec Colonel Tiégboro pour une résolution pacifique du problème mis sans succès.

« Depuis son arrivé, on ne cesse de le parler mais impossible de nous comprendre. Il dit qu’il est envoyé par le président de la République. Puisqu’il demande aux éleveurs de sortir avec leurs animaux, nous l’avions demandé sur le sort des guinéens qui détiennent des bœufs maliens et il nous a répondu que ce n’est pas son affaire. Nous l’avions dit que nous les guinéens nous ne savons pas où partir », a indiqué notre interlocuteur.

A l’en croire, près 200 zébus ont été abattus sous l’ordre de Tiégboro depuis l’arrivée de celui-ci  dans la région

 « Même aujourd’hui, il y a eu des animaux abattus et les chasseurs sont en brousse pour rechercher les animaux. Les gens abattent nos animaux pour les vendre moins cher. Les pertes sont énormes, il y a au moins 250 à 300 têtes abattus et nous ne savons pas quoi faire. »

Interrogé sur le sujet,  le colonel Moussa Tiégboro Camara a confirmé être envoyé par le chef de l’Etat pour déguerpir ces animaux. Car dit-il, aucun papier ne justifie leur présence et ils font du mal à la population.

« Ils ravagent tout sur leur chemin. Il y a par exemple, une pauvre dame qui s’est présentée à nous en pleurant comme quoi elle a perdu tout son champ cette année. La dame n’a plus de récolte à faire à cause de ces zébus. Ils disent qu’ils sont maliens mais aucun document ne le prouve, ce qui veut dire que nous sommes en danger. Le président a dit de les dégager sans préavis parce que leur présence sur notre sol est d’abord illégale », s’est défendu le colonel Tiégboro.

Il déclare que tant que les zébus sont là, lui et son équipe ne vont pas quitter. Et que l’ordre est donné à tout le monde de les abattre.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’zérékoré

Print Friendly, PDF & Email