N’Zérékoré: le titre d’essence se négocie entre 15 000 à 20 000 GNF

0
249
N'Zérékoré: le titre d'essence se négocie entre 15 000 à 20 000 GNF

La ville de N’Zérékoré est confrontée à une pénurie d’essence depuis quelques jours. Cette situation a entraîné l’augmentation du prix du litre sur le marché noir. Ainsi,  le prix du litre se situe aujourd’hui entre 15 000 à 20 000 GNF, a constaté surplace lecourrierconakry.com.

Depuis quelques jours, l’essence devient de plus en plus rare dans les stations-services à N’Zérékoré. Pour la plupart, on n’en trouve même pas. Dans les endroits où on en trouve, il faut se battre pour s’en procurer. A cause de cette situation, le prix du litre connaît une flambée exagérée sur le marché noir.  De 10 500 gnf, il est passé à 15 000 voire 20 000 gnf.

« Il n’y a pas d’essence en ville, la plupart des stations sont fermées. Ce qui fait que le prix est monté sur le marché noir. Ça se vend entre 15 000 à 20 000 gnf. Tout de suite, vers Onah, j’ai tout fait pour qu’on me vende un litre à 15 000, ils n’ont pas accepté. J’étais contraint de payer 20 000 », a confié un jeune taxi-maître.

Un autre renchérit : « Le prix de l’essence a grimpé sur le marché noir. Ça se vend à 15 000 même plus, selon les endroits ».

De leur côté, les détaillants accusent les gérants des stations de corruption. Selon eux, ces derniers exigeraient des sommes allant de 5000 à 10 000 GNF pour chaque bidon de 20 litres.

Pour donc gagner leurs recettes journalières, les conducteurs de taxi-moto ont augmenté le prix de transport pour chaque tronçon. Par exemple, le prix de transport pour quitter le grand rond-point pour Boma qui se négociait entre 2500 à 3000, est passé à 5000 francs guinéens.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré

Print Friendly, PDF & Email