Papa Koly Kourouma à Kouroussa : « J’ai pris l’exemple dans le Coran, Alpha Condé a le droit de proposer une nouvelle constitution»

0
338

Après Kindia, le samedi dernier, c’est le tour de Kouroussa, ce 5 mai 2019, la préfecture où est originaire le chef de l’Etat, de recevoir  les promoteurs de la nouvelle constitution.  Leur unique objectif, convaincre les citoyens du Hamana d’accepter cette nouvelle constitution. C’est le président Alpha Condé qui devait être l’hôte de ses concitoyens, mais avec un changement de la dernière minute, ce sont pas moins de 6 ministres qui ont conduit cette mission avec à la tête, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, comme fer de lance.

La ville de Kouroussa qui a été le théâtre d’une chasse aux sorcières contre les membres du front national pour la défense de la constitution la semaine dernière, a vibré au rythme des promoteurs de la nouvelle constitution ce dimanche. C’est le stade préfectoral qui a servi de cadre à cette réception en présence du gouverneur de la région de Kankan.

Dans son discours, Mamady I Condé, maire de la commune urbaine de Kouroussa, a dit que ce 5 mai est un jour de reconnaissance au président de la République avant de tacler l’opposition : « Ce 5 mai 2019 n’est pas comme les autres jours. C’est un jour de fête, de reconnaissance au Président Alpha Condé, l’homme qu’il faut pour la Guinée. Ses œuvres font parler d’elles. Même si on n’aime pas le chien, on doit reconnaitre qu’il a des dents blanches. En peu de temps et malgré les troubles fêtes par la fièvre Ebola et les actions d’une opposition avec sa section cailloux, le Président est en train de donner une belle image à notre pays. Chaque saison correspond à une nouvelle végétation, c’est tout simplement vous dire que notre pays a besoin d’une nouvelle constitution.»

Pour sa part, le nouveau ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement Papa Koly Kourouma, fer de lance de cette mission promotrice de la nouvelle constitution, a salué l’engagement des citoyens de Kouroussa, avant de dire qu’il a pris un exemple dans le coran qui stipule qu’Alpha Condé peut proposer une nouvelle constitution à la Guinée : « Au-delà d’une manifestation de soutien, c’est un engagement total auquel nous avons assisté. Les populations étaient en liesse pour magnifier les actions du chef de l’Etat. Cette population veut la continuité de ces actions. C’est dans ce cadre que Dr Diané, qui devait être le haut patron de cette manifestation, m’a demandé de bien vouloir le représenter. Dans mon discours, j’ai dit que les gens doivent faire la différence entre la modification de la constitution et la proposition de la nouvelle constitution. C’est ce que j’ai expliqué en langue et j’ai pris l’exemple dans le Coran que le président de la République a bien le droit de consulter le peuple.»

Cette mission des hauts commis de l’Etat était composée du ministre Papa Koly Kourouma ; Mouctar Diallo ; Mariame Camara ; Ibrahima Kourouma, Ismael Dioubaté et Makanera Kaké.

La semaine dernière, les membres du front national pour la défense de la constitution ont été empêchés par les militants du RPG de tenir leur meeting dans leur siège. Le fédéral de l’UFDG était d’ailleurs recherché pour offense à l’endroit du chef de l’Etat.

A rappeler que la ville de Kouroussa est l’une des préfectures qui souffrent d’un manque criard d’infrastructure.

Mamadi KABA depuis Kouroussa pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email