Religion : début de souffrance pour les candidats au Hadj 2019 ?

0
294

Comme les années précédentes, les candidats guinéens au pèlerinage en Arabie Saoudite de cette année 2019, pourraient être confrontés à de nombreuses difficultés. Pour cause, l’on constate déjà de l’attroupement à la devanture des portes du Centre Islamique de Donka où un service devant émettre des passeports est délocalisé par le Ministère de la Sécurité et la Protection Sociale.

Dans ce couloir de chaleur, l’on y voit des candidats au Hadj (vieux, vielles, adultes, hommes, femmes, jeunes) en compagnie de leurs accompagnateurs pour certains avec des visages de détresses.

Pourtant, des journées nationales de concertation sur le Hadj ont été organisées par le gouvernement du 19 au 21 mars 2019 au Palais du Peuple dont l’ouverture a été présidée par le Président, Pr Alpha Condé. Objectif, améliorer l’organisation du  pèlerinage pour les fidèles musulmans de Guinée. Ces rencontres ont connu la participation des membres du gouvernement, des autorités religieuses ainsi que les acteurs impliqués dans le processus du Hadj.

Selon nos informations, une délégation de cadres du Secrétariat aux Affaires Religieuses est en séjour en Arabie Saoudite pour des négociations avec les autorités saoudiennes.

Affaire à suivre…

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

+224 622 62 45 45

mbooumar@gmail.com

 

Print Friendly, PDF & Email