Religion : La fête de l’Aïd El Fitr célébrée en Guinée

0
83

A l’image de ses coreligionnaires du monde musulman, la Guinée a célébré mardi 4 juin 2019 la fête de l’Aïd El Fitr (Fête de Ramadan), une fête qui marque la fin du mois de Ramadan.

Après 29 jours de jeûne, de prières et de pénitence, les fidèles musulmans de Guinée ont célébré cette fête dans l’allégresse. Ils étaient nombreux à prendre d’assaut l’enceinte de la cour de la mairie de Ratoma pour accomplir la prière de l’Aid El Fitr.  L’imam Communal de Taouyah, IDRISSA SYLLA a, dans son sermon, invité les musulmans à cultiver la paix et la cohésion sociale, gage d’un développement durable : « Avec la division nul n’est tenu, ni la quiétude, ni le développement n’est tenu. Donc, rien ne peut marcher sans la quiétude, sans la fraternité, sans la cohésion. Je demande aux Guinéens d’être unis et de cultiver la paix et d’accepter la différence des autres ».

Ils étaient nombreux, hommes, femmes et enfants, vêtus de leurs tenues de fête à venir accomplir leur devoir religieux dans l’allégresse. Parmi eux, Lansana Soumah et Hadja Fanta Sow : « la fête s’est bien passée, nous sommes très contents. Nous avons jeûné les 29 jours, aujourd’hui, c’est la grande prière à laquelle nous sommes venus assister. Vraiment nous remercions Dieu et nous l’implorons à accepter nos prières ».   

Selon le prophète Mohamad PSL, il est recommandé aux musulmans de jeuner 6 autres jours après la prière de l’Aid El Fitr dont les récompenses correspondent à une année de jeûne.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

 

 

Print Friendly, PDF & Email