Religion : les chrétiens de Kankan célèbrent la fête de pâques 2019

0
142

La fête de pâques a été célébrée samedi et dimanche avec joie par les fidèles chrétiens de Kankan regroupés au sein des temples, chapelles et paroisses. A la cathédrale notre Dame Des Victoires et de la Paix ? Les festivités marquées par une veillée pascale, par la cérémonie de baptême de 65 catéchumènes et par la célébration de la messe, ont été supervisées par l’évêque du Diocèse de Kankan, Mgr Emmanuel Félémou.

Toute de surréalité envers Jésus Christ ressuscité Jésus de Nazareth. Les festivités marquant la célébration de pâques, la plus grande fête de l’église chrétienne, après quarante jours de carême, ont débuté à Kankan le samedi par la veillée pascale, c’est-à-dire que les fidèles chrétiens catholiques se rassemblent autour de la nouvelle pâque étant le passage de la vie à la mort. Le christ est mort sur la croix pour le pardon des pêchés commis par des fidèles. Jésus a vaincu la mort pour être ressuscité d’entre les morts.

Pour plus de précision sur la signification de pâque, Mgr Emmanuel Félémou, évêque du Diocèse de Kankan, explique : ‹‹ Que signifie pâques? Pâques vient d’un terme hébreu, la langue de Jésus, qui dit pessah dont il signifie passage. Ça veut dire être épargné d’un passage, être sauvé d’un passage. Pâque est le lieu de notre salut, à cela Dieu épargne le monde en passant de la mort éternelle. Dieu passe au milieu de nous pour détruire les fléaux de la mort éternelle. Dieu veut nous montrer son passage à nous, pour engloutir tous les mots, toutes nos souffrances ».

Pour clore son homélie, l’évêque du Diocèse de Kankan a humblement demandé aux Guinéens de tout bord de vivre ensemble dans l’harmonie, à courir ensemble et à s’aimer entre eux, la vertu cardinale de l’amour et de la paix Dieu étant Amour. ‹‹ Lors de sa visite historique en Guinée le 24 février 1992, le Pape Jean Paul II disait ceci aux Guinéens à Conakry, l’avenir de la Guinée est fonction de la qualité spirituelle de ses habitants. Courrons ensemble Malinkés, Kissis, Tomas, Guerzés, Soussous, Bagas, Koniaguis, Peuls. Courrons ensemble comme Pierre et Jean vers notre Dieu. Je donne les paroles de consolation de paix », a-t-il ajouté.

Bonne fête à tous les fidèles chrétiens.

Mamadi Kaba depuis kankan pour lecourrierdeconakry.com 

Print Friendly, PDF & Email