Santé mentale: 11 médecins pour 1500 cas au service de psychiatrie de Donka!

0
2035

Le service psychiatrique du CHU de Donka est l’unique structure dans ce domaine qui couvre presque tout le pays. Situé dans le quartier Camayenne, Il est une extension du  service de psychiatrie  qui était domicilié  sur les îles de Fotoba du  temps de la colonisation. Ensuite,  une petite salle a été ouverte à l’hôpital national  devenu CHU de Donka dans les années 99.

Traumatisés, stressés ou encore drogués, victimes de troubles fonctionnels, en moyenne 1500 à 1600 cas sont enregistrés par an au service psychiatrie de Donka. Les cas d’ hospitalisation se  situent entre 200 et 300 cas par an.

Le déficit en médecins et personnel médical ainsi que leur répartition déséquilibrée sur le territoire national affectent lourdement l’offre de santé. Le centre psychiatrique de Donka est un exemple parmi tant d’autres.

Un défi oublié ou manque de réponse appropriée ? En tout cas,  le service psychiatrique ne dispose  que de 11 médecins, dont seulement cinq (5) psychiatres et six (6) médecins généralistes pour gérer des milliers de consultations et suivi ambulatoire.

Selon le chef de service, Pr Ag Doukouré Morifodé, nommé à ce poste depuis novembre 2013, le service ne dispose pas non plus de médicaments.

Les médicaments utilisés pour le traitement de ces maladies sont chers et ne sont pas la portée des malades sur place.   « Le service est un service de l’hôpital Donka et je crois que les services ne reçoivent pas de don. S’il y a subvention, c’est au niveau de l’hôpital. Donc, les services ne sont pas impliqués dans la gestion des subventions. En tout cas, depuis que je suis chef de ce service, je ne sais rien dans ça. Il n’y a pas de dotation comme les autres services, et dans le règlement intérieur de Donka, lorsque les patients viennent on fait l’ordonnance, ce sont les parents ou les malades qui paient la consultation et achètent les médicaments. Mais dans la pharmacie de l’hôpital il n’y a pas de psychotrope, alors que ceux-ci font partie des médicaments les plus chers ». Pr Doukouré.

La journée mondiale de santé mentale 2017 2017 a été célébrée le 10 octobre  sous le thème ‘’la santé mentale au travail. En Guinée, cette journée est passé sous silence sans tambour ni trompette.

Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), dans le monde, plus de 300 millions de personnes souffrent de dépression, la principale cause d’incapacité. Plus de 260 millions présentent des troubles de l’anxiété. Un grand nombre vit avec les deux pathologies.

Une étude récente menée par l’OMS, on estime que la dépression et les troubles de l’anxiété coûtent à l’économie mondiale 1000 milliards de dollars (US $) par an en perte de productivité.

Nantenin Traoré

Print Friendly, PDF & Email