SCovid19 en Guinée : l’ANSS lance le Pass vaccinal électronique

0
72

En conférence de presse conjointe ce mercredi 1er septembre 2021, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de covid19 en Guinée, l’ANSS et l’OMS ont lancé, ce 1er septembre 2021, le Pass-vaccinal. A cette occasion, d’autres sujets ont été abordés notamment le cas de la Guinéenne qui était supposée malade d’Ebola détectée en Côte d’Ivoire. 

 Dans le cadre de la prévention du Covid-19 en Guinée, l’ANSS a lancé officiellement le Pass-vaccinal. Dr Sakoba Keita, Directeur général de l’ANSS, indique que le certificat vaccinal électronique semble être fiable et vérifiable partout. Il précise tout de même que c’est à cause du retard pris dans l’enregistrement dans l’application EPI PASS qui va générer la carte sanitaire que l’ANSS a donné un délai jusqu’au 30 septembre pour les enregistrements.

 « Des équipes de retro saisie seront mises en place pour aller très vite et saisir encore en temps réel les données des citoyens qui se vaccinent au quotidien. Donc si vous vous vaccinez aujourd’hui, nous avons prévu un délai de 24 heures pour vous permettre de générer votre carte directement à partir de votre téléphone ou de l’application», a-t-il fait savoir tout en précisant que vu la grande affluence dans les sites de vaccination, beaucoup d’agents de saisie ont été recrutés pour pouvoir évoluer en temps réel.

Il poursuit en énumérant certaines anomalies dans la saisie où certains agents de saisie se sont trompés dans l’identisation des citoyens selon les quartiers : « Certains des jeunes qu’on a pris se sont trompés au cours de la saisie. Tel que, quand tu mets Yattaya dans Kaloum, pour quelqu’un qui connait les quartiers de Conakry, il sait que Yattaya n’est pas dans Kaloum.»

Mais il promet que toutes les dispositions sont prises pour régler ce genre de disfonctionnement : « Ce genre d’erreur de localisation, nous allons mettre un groupe à l’ANSS, un autre à la DSBICO, pour que ces erreurs de localisation puissent être corrigées. Parfois il peut même y avoir des erreurs sur votre âge. Ce sont des variables qui sont secondaires. La variable incompressible qui vous identifie c’est votre numéro de téléphone, mais il y a certains pères de famille qui ont donné leur numéro à sa chaque membre de sa famille. Donc quand vous allez cliquer sur ces numéros, au lieu d’avoir une seule carte vous allez voir les cartes de ceux qui se sont fait enregistrer avec ce même numéro. A partir de cette plateforme, ils peuvent composer le numéro de qui est dessus pour vérifier directement dans notre base de données. Donc voilà le problème lié au Pass-vaccinal. »

DrSakoba Keita s’est ensuite prononcé sur le cas de la Guinée suspectée d’Ebola en Côte d’Ivoire : « C’est hier soir que la nouvelle est tombée, la réponse à notre requête de reconfirmation. Comme on le dit souvent la requête de reconfirmation a été administrée à monsieur le représentant de l’Organisation mondiale de Santé en Guinée, qui a répondu favorablement à la demande guinéenne de clarification. Pour nous, c’est la science qui a gagné parce que ça nous a permis d’apprendre. On va tirer des leçons pour que ce genre d’incident ne se reproduise pas. »

Ibrahima Foulamory Bah pour lecourierdeconakry.com

Tél. : 628 80 15 62

Print Friendly, PDF & Email