Trois forages pour les habitants des îles de Kassa

0
284

Les habitants des îles de Kassa vont bénéficier dans les prochaines semaines de trois forages. C’est un don de certains investisseurs évoluant dans ces îles. Les études de prospections ont eu lieu le samedi 20 avril 2019 dans cette localité et les travaux ont démarré ce dimanche 21 avril 2019.

Si les donateurs s’abstiennent de tout commentaire, les autorités et les populations quant à elles ont exprimé leur satisfaction pour ce geste qui vient combler un vide en matière d’eau potable.

Pour les donateurs, c’est un constat alarmant qu’ils ont eu à faire dans cette localité qui nécessitait une attention des personnes de bonnes volontés pour sauver des vies sans bruit : « nous avons trouvé qu’il y’a un besoin d’eau potable ici à Kassa, nous venons apporter notre contribution selon nos moyens pour aider les habitants. C’est notre premier geste et il ne sera pas le dernier. Nous allons venir en aide aux habitants de ces îles en collaboration bien sûr avec les autorités administratives et locales selon les besoins », ont-ils dit hors micro.

Quant au nouveau sous-préfet de Kassa, Honorable Cheick Tidiane Traoré, l’une des priorités des nouvelles autorités est l’adduction d’eau potable à toute la population de Kassa. Donc, ce don de ces potentiels partenaires de la sous-préfecture vient à point nommé : « nous sommes satisfait et nous invitons tous ceux qui sont des insulaires de naissance, d’amour, de choix qu’ils soient Guinéens ou étrangers que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice afin que tous les secteurs des îles de los puissent avoir leurs forages, que tous les secteurs de Kassa puissent avoir accès au service minimum de base », a-t-il plaidé.

C’est KOROMANDJA (1304 habitants), BOUNTIGUI et la Résidence Magellan qui ont été choisis pour ces premiers forages, les bénéficiaires se sont réjouis de ce don. La présidente des femmes de Kassa, Hadja Matou CAMARA a salué l’initiative et a saisi l’occasion pour solliciter une attention des autorités administratives envers les femmes de cette sous-préfecture pour leur émancipation.

C’est une entreprise de la place qui a bénéficié du contrat de l’implantation de ces forages à Kassa. Selon leur technicien, Ibrahima Sory Diallo aucune difficulté n’a été enregistrée lors de l’étude géophysique et que les habitants bénéficieront d’une eau potable et de bonne qualité : « Depuis le début des travaux de prospection ici à Kassa, le constat est bon les accès sont faciles pour nos engins. Déjà, nous avons pu identifier les coins où la probabilité en termes d’eau potable pour les populations est très élevée», a-t-il indiqué.

A en croire le technicien, deux types de forages seront installés pour un début : « un forage domestique et un forage communautaire. Celui communautaire c’est pour servir une communauté bien donnée avec une installation de margelle, c’est-à-dire une pompe à motricité humaine. Maintenant, en ce qui concerne les pompes domestiques, on peut installer une pompe électrique qui aura une capacité de refoulement beaucoup plus fort avec une station de pompage et de stockage d’eau pour une distribution beaucoup plus large. Elle peut être utilisée par un générateur électrique ou des panneaux solaires ou encore par le réseau normal d’EDG » a-t-il ajouté.

La durée d’exécution de ces trois forages est de deux semaines. Le même jour plusieurs forages de Kassa ont été identifiés dont la plupart sont en panne.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email