9ème AG du PROJEG : Une  dernière la pérennisation des acquis du programme

0
1043

Le PROJEG tient à Kindia sa 9ème Assemblée Générale du 26 au 28 avril 2017, achevant ainsi la première année de sa dernière phase triennale. Une phase qui permettra d’accompagner les dynamiques et les collèges régionaux pour l’autonomisation organisations de la société civile et la pérennisation actions.

Le Directeur national du ministère de l’Unité nationale et la Citoyenneté, N’Famara Camara a affirmé que de toutes les urgences auxquelles notre pays fait face, la problématique de la citoyenneté est la plus légitime. Et aujourd’hui, précise-t-il : « On se rend compte que c’est un aspect extrêmement important auquel nous devons tous nous attacher pour faire avancer le pays. Aucune politique de développement ne sera pérenne si elle ne s’appuie pas sur des citoyens responsables capables de porter le développement et de s’intégrer dans cet espace national » a-t-il indiqué.

Moctar Diallo
                                         Moctar Diallo, Coordinateur National du PROJEG

Cette 9ème AG étant la phase de sortie et d’accompagnement des organisations de la société civile, M. Charles Emmanuel Balanger, Directeur d’Aide et Action France, a indiqué qu’  « il est important que l’ensemble des représentants de ces organisations prennent conscience que chacun va avoir à travailler à cet accompagnement, à réfléchir, à consolider les dynamiques entre les organisations de la société civile et à poursuivre les dynamiques engagées avec les pouvoirs publics guinéens. Imaginer à construire un nouveau partenariat  avec d’autres organisations ».

Plus loin, il a également précisé qu’ : « Il est nécessaire aujourd’hui que le programme s’autonomise et que l’ensemble des organisations de la société civile puissent elles-mêmes être autonomes et construire la suite de ce programme, et notamment l’ensemble des actions qui ont été engagées dans le cadre de ce programme », explique-t-il.

Quant au coordinateur national du programme concerté de renforcement des capacités des organisations de la société civile et de la jeunesse guinéenne (PROJEG), M. Mouctar Diallo a rappelé que ledit programme est à deux ans de la fin de son existence.

« En 2019, le PROJEG ne sera plus. Mais avec les différents soutiens apportés aux acteurs de la société civile, ces derniers pourront continuer à poursuivre la pérennisation »  a-t-il fait savoir.

Ensuite, M. Diallo est revenu sur l’intérêt du partenariat qu’à le PROJEG avec les acteurs de la société civile notamment le Programme d’Appui aux Communauté Villageoises  (PACV) pour la mobilisation des acteurs dans 35 collectivités dans le cadre de l’élaboration d’un budget participatif, le contrôle citoyen de l’action publique, la question de l’orpaillage ou encore avec Canal France International (CFI) qui accompagne et renforce les compétences des professionnels des médias guinéens.

Il faut retenir que cette 9ème AG du programme constitue un temps fort de la gouvernance du PROJEG et des différents acteurs, car il est le cadre qui réunit l’ensemble des organisations françaises et guinéennes pour capitaliser l’ensemble des acquis.

Il est à noter que cette 9ème Assemblée Générale du PROJEG regroupe 150 organisations de la société civile guinéenne  et française.

Nantènin Traoré

Print Friendly, PDF & Email