Délestage électrique: Des jeunes ont battu le pavé ce lundi à Labé   

0
116

Face à un manque criard de communication autour du délestage qui est péniblement ressenti ces derniers temps par les habitants de la commune urbaine de Labé, des jeunes résidant dans différents quartiers ont pris l’initiative de se faire entendre ce lundi 10 juin 2019. Après avoir fait un tour de la ville, ces jeunes en colère ont rallié le siège de l’agence locale d’EDG Labé.

« On trouve que le délestage se fait de manière injuste à Labé alors que nous payons régulièrement nos factures. Voilà pourquoi on manifeste. Trop c’est trop, on n’en peut plus. S’ils ne sont pas en mesure de nous alimenter, qu’ils ne nous déposent pas alors de factures. C’est aussi simple que ça », explique  Aguibou Diallo.

Alpha Barry rajoute : « EDG nous fait payer des factures que nous n’avons pas consommées. En 3 jours, on n’a qu’une seule nuit et même ça ce n’est pas stable avec des coupures intempestives. Ainsi on peut faire toute une semaine sans être alimentés. Ça ne peut pas continuer comme ça. On en a marre.»

En lieu et place du Directeur régional qui serait en déplacement, c’est Oumar Baillo Dieng, son adjoint, en même temps le chef division technique EDG Labé, qui a répondu aux interrogations des protestataires : « Chaque jour on alimente soit deux départs ou un départ. Et dans çà aussi, il y a des perturbations sur le programme national. Mais actuellement, sachez qu’on ne peut pas couvrir toute la ville. Par rapport à ces réclamations, nous allons tirer une leçon et on va voir. Si toutefois on n’arrive à alimenter tout Labé avec un seul départ on le fera et si on arrive à avoir les trois départs comme on le souhaite ».

A ce jour, nombreux sont les quartiers de la commune urbaine qui veulent se faire entendre sur le même problème.

Bah Djanabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email