Les Nations Unies célèbrent l’an 72 de l’entrée en vigueur de leur charte !

0
974

Le 72ème anniversaire de l’entrée en vigueur de la charte de l’organisation des Nations Unies a été célébrée ce mardi 24 octobre 2017 sous le thème, ‘’Du potentiel dans la diversité’’.

Plusieurs personnalités du pays ont pris part à cette journée des Nations Unies marquée en début de matinée par la visite de stands des différents organismes présents en Guinée dans un réceptif hôtelier de la place.

D’entrée de jeu, la coordinatrice du système des Nations Unies, Mme Séraphine Wakana a tout d’abord précisé qu’il y a 72 ans de cela les hommes et des femmes avaient pris la décision d’unir leur force et de faire preuve d’une même détermination pour bâtir une maison commune, ‘’les Nations Unies’’ et de s’employer ensemble à préserver la sécurité internationale.

Selon elle la journée internationale des Nations Unies qui est célébrée le 24 octobre de chaque année, est en effet, « le jour anniversaire de cette union du monde marqué par l’entrée en vigueur de la charte des Nations Unies 1945 », a-t-elle indiqué.

Poursuivant, elle ajoute qu’en célébrant cette journée internationale, c’est une occasion pour les Nations Unies de réaffirmer leur foi  dans les buts et principes de la charte.

Mme Séraphine Wakana précise que la célébration de cette année se passe dans un contexte distinctif en l’honneur du peuple de Guinée. « Les forces de défense et de sécurité guinéenne activement engagé dans le contingent de l’ONU mérite tous nos encouragements pour leur comportement exemplaire qui honore la Guinée, notamment pour la défense de l’intégrité territoriale dans certains pays de la région », a-t-elle dit.

« Le système des Nations Unies en Guinée, a orienté son cycle programmatif 2018-2022 autour des priorités du pain déesse et en toute conformité avec les 17 objectifs du développement durable qui prend l’agenda à 2030 », précise Mme Wakana.

Elle ajoute par ailleurs que la célébration de la journée internationale de cette année intervient dans un contexte particulièrement inquiétant. « Un simple regard autour de nous, au Mali, au Niger, les pays qui nous sont proches, la République centrafricaine, etc. partout le constat est le même. Les conflits et les inégalités s’intensifient, les phénomènes climatiques se multiplient et les intolérances meurtrières gagnent du terrain. Certes, le monde a toujours été confronté à de multiples défis. Mais ces dernières années, les raisons de s’inquiéter ont été amplifiées par les nouvelles qui nous parviennent de presque toutes les parties du monde rendant notre sécurité réellement menacée, en raison notamment du terrorisme des menaces liées aux armes nucléaires des catastrophes naturelles et de tant de fléau qui nous guettent au quotidien ».

Pour sa part, le ministre des affaires étrangères, M. Mamady Touré, affirme que cet anniversaire constitue pour la Guinée une occasion idéale de revenir sur le long et historique parcours de notre organisation commune. « Elle a toujours été au centre, comme elle se le doit des évènements les plus importants du début du VIème siècle sur tous les plans, notamment de la décolonisation, du développement économique et social des droits de l’homme, du maintien de la paix et de la sécurité internationale, y compris la lutte contre le terrorisme ainsi que l’instauration d’une certaine équité dans les échanges économiques mondiaux », a expliqué le ministre guinéen des affaires étrangères.

Il poursuit en indiquant que l’ONU a favorisé à la fois la protection et la mise valeur des ressources naturelles de la planète et partant de ce fait, la promotion de la reconnaissance universelle et du  respect des droits de l’homme dans tous les Etats membres.

Selon lui, Le choix du thème de cette année s’inscrit en ligne droite de l’atteinte des objectifs du développement durable à l’horizon 2030. « Notamment dans ces aspects culturels, économiques, politiques qui constituent un gage certains pour le rapprochement des Etats et des peuples en vue de l’instauration d’une paix certaine du monde ».

Nantènin Traoré       

Print Friendly, PDF & Email