Nous suivons aujourd’hui sur les réseaux sociaux la diffusion des vidéos obscènes qui affecte profondément notre société et qui a un impact néfaste au sein de la jeunesse. Ces vidéos, souvent diffusées de manière irresponsable, ont des conséquences dévastatrices sur notre tissu social, nos valeurs morales et le bien-être de nos concitoyens.

Le rôle des médias dans la propagation de ces contenus obscènes ne peut être minimisé. Ils ont une influence majeure sur la diffusion et la visibilité de ces vidéos, ce qui souligne la responsabilité importante qu’ils portent dans la préservation de l’intégrité et de la décence dans notre société.

Il est impératif que les autorités prennent des mesures fermes pour contrer cette menace croissante. Des dispositifs de sensibilisation doivent être mis en place pour informer le public des dangers associés à la consommation de ces contenus. Les sanctions contre ceux qui créent, diffusent ou profitent de ces vidéos doivent être renforcées pour dissuader toute activité illégale et nuisible.

En parallèle, il est essentiel de promouvoir des alternatives saines et éducatives dans les médias, en mettant en valeur des contenus qui enrichissent l’esprit et renforcent les valeurs positives au sein de notre société.

En conclusion, la lutte contre les vidéos obscènes et leurs effets néfastes nécessite une action collective et déterminée. Nous appelons tous les acteurs, des médias aux autorités en passant par la société civile, à s’unir dans cette cause pour protéger notre société et ses membres les plus vulnérables.

Sélectionné pour vous :  Kankan : la pénurie d'eau persiste depuis plusieurs mois et la SEG n'en parle pas !

Sory Camara

Président du PDND

Vice-président de l’ANC

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook