C’est parti pour la 1ère édition du Salon Made in Guinée

0
117

Comme annoncé précédemment sur Le Courrier de Conakry, la toute première édition du Salon des Productions Locales   a été officiellement lancée ce lundi 25 octobre 2021 au Chapiteau du Palais du Peuple à Conakry.

Cet événement organisé par label Guinée a connu une forte mobilisation des grandes personnalités et des partenaires notamment le PNUD, sans oublier le gouvernement guinéen représenté par le Conseiller du contenu local de la Primature ainsi que des directeurs nationaux.

Dans son discours de circonstance, le Commissaire Général du Salon, Mohamed  Bang’S Bangoura, est revenu sur l’importance de cet évènement.

« Le salon veut mettre un accent particulier sur ce que chacun de nous mais surtout les producteurs locaux peuvent apporter à notre pays. Ils ne peuvent apporter que s’ils sont accompagnés… Souvent on a constaté lors de nos échanges avec eux (producteurs locaux) qu’ils n’ont pas de moyens mais ce qui leur manque de plus c’est d’interlocuteurs, les gens pour les écouter, pour comprendre les problèmes auxquels ils font face. Chacun à son niveau de responsabilité doit apporter une réponse » a-t-il indiqué.

Poursuivant il ajoute : «  Pour nous le salon Label Guinée est une première réponse d’une problématique centrale. C’est comment faire qu’au quotidien dans ce que nous vivons dans ce nous portons  et consommons que le made in Guinée soit de plus en plus présent. C’est le pari que nous avons pris et au regard de votre mobilisation on peut dire qu’ensemble dans les prochaines années ce pari nous allons le relever ».

Avant de conclure M. Bangoura a insisté sur l’accompagnement des partenaires et l’Etat pour faciliter la réussite de cet évènement et le pérenniser dans les années avenirs.

Pour sa part le représentant du Premier Ministre, Victor Bangoura, dira aux organisateurs qu’ils peuvent compter sur le Chef du gouvernement pour soutenir cet évènement.

« Vous pouvez compter sur la détermination du Premier gouvernement pour soutenir l’industrie locale et lui donner les moyens de réussir les défis auxquels elle fait face et qui sont nombreux. Il s’agit de l’autosuffisance alimentaire et de l’exportation de made in guinée, la structuration est indispensable pour vendre nos produits à l’extérieur ».

La journée s’est poursuivie par la visite des stands des produits made in Guinée et des panels, l’événement prendra fin le samedi 30 octobre.

Ibrahima Bah

Print Friendly, PDF & Email