Une délégation des Forces Vives de Guinée (FVG), était dans les familles des victimes ce dimanche 10 septembre 2023, pour présenter les condoléances aux parents des jeunes tués pendant la dernière manifestation du 5 septembre 2023. La délégation est composée des représentants du Forum des Forces Sociales de Guinée, du FNDC, du RPG ARC-EN-CIEL, de l’ANAD et de l’UFDG, et de l’UFR.

Après la visite des cinq (5) familles endeuillées, c’est le coordinateur du Forum des Forces Sociales de Guinée, Abdoul Sacko qui a porté la voix de la délégation.

« C’est avec un cœur très serré, que les leaders des Forces Vives de Guinée ont décidé de se mobiliser la main dans la main pour venir partager la douleur mais aussi la compassion des familles des victimes – qui sont tombés uniquement pour avoir crue à la République. Simplement, parce qu’ils ont pensé que notre pays devrait être géré autrement, que nous devrons nous donner les mains pour que la Guinée soit gérée dans la justice, le respect du droit et des lois.

« La mission d’aujourd’hui c’est de venir partager la douleur et la compassion des familles des victimes. Mais aussi prier pour le repos des âmes perdus qui ont été touchés dans le champ de l’action… Ensuite dire qu’ils ne sont pas tombés pour rien et que tout sera fait, par la grâce de Dieu à  ce que la République reconnaisse en eux qu’ils ont été fossés sur le chemin de la démocratie et l’intérêt supérieur de la nation. »

Les familles endeuillées que la délégation a pu rendre visite, sont entre autres, celle de Ibrahima Sory Diallo âgé de 16, résidant à Hafia commune de Ratoma première étape de la visite. Celle de Thierno Ousmane Diallo âgé de 19 ans, élève, résidant à Cosa Camp carrefour, commune de Ratoma. Celle de Alhassane Bah âgé de 15 ans, maçon, résident à Wanindara, commune de Ratoma et une autre famille résidant dans le même quartier que cette dernière. La dernière étape de la visite fut la famille de Ousmane Bah âgé de 22 ans résidant à Cosa, commune de Ratoma. Une enveloppe financière a été remise à chaque famille.

Ibrahima Foulamory Bah