Accueil Actualités Ousmane Kaba – Alpha Condé: La paix malgré tout paix …

Ousmane Kaba – Alpha Condé: La paix malgré tout paix …

92
PARTAGER

Offensés par le chef de l’Etat, le 28 mai 2016, lors de la commémoration du retour d’Alpha Condé en Guinée le 17 mai 1991, des cadres Malinkés avaient réagi en écrivant une lettre ouverte au président Alpha Condé en guise de réponse face aux propos injurieux tenus à leur égard. Trois cadres Malinkés, à savoir Dr Ousmane Kaba, Mamady Diawara et Sékou Savané, tous députés de la majorité présidentielle s’étaient indignés des propos du président Alpha qui traite les malinkés de malhonnêtes et stigmatise leur ethnie.

Face à cette attitude vis-à-vis du président Condé, la sanction ne s’était pas fait attendre. Du coup, les trois avaient été éjectés de la mouvance. Et Dr Ousmane Kaba à qui on avait confié le nerf de la guerre, c’est-à-dire l’argent, s’est vu tout simplement retiré la présidence de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale. Une sanction difficile à avaler pour Dr Ousmane Kaba.

Trois mois plus tard, Dr Oumane Kaba réussi à se faire pardonner par le koro Alpha. Que s’est-il passé pour ce revirement du député Kaba ? Bon nombre d’observateurs estime que la Coordination Mandingue aurait à la médiation pour réconcilier les deux hommes. Joint au téléphone par la radio Espace, dans son émission ‘’Les Grandes Gueules’’, ce vendredi 19 août 2016, Dr Ousmane ne nie pas l’intervention de cette Coordination Mandingue dans la résolution du différend qui l’oppose au président Alpha. « Ce qui s’est passé, c’est que nous nous sommes effectivement réconciliés. Ce qui est tout à fait normal. La Coordination Mandingue a joué le rôle qui est le sien, c’est-à-dire promouvoir la paix dans la tradition africaine. Mais dire que je me suis mis à genou, ça c’est de l’illusion et il ne faut pas raconter du n’importe quoi non plus », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « C’est normal. J’ai soutenu le président Alpha Condé depuis longtemps mais dans chaque famille il y a des problèmes et on se réconcilie. Et dans la tradition africaine, il y a un petit frère et un grand frère et ça s’arrête là. »

Pourquoi le député Dr Ousmane Kaba aurait-il écrit au président Alpha s’il savait qu’il ne tiendrait pas le coup ? Il allait pouvoir économiser ses efforts et son temps qu’au lieu de se prêter à genre de gymnastique. Dr Ousmane serait-il capable désormais de dénoncer les abus du régime Condé ? Bon nombre d’observateurs pense qu’il a grillé sa carte.

Marc Sarah

 

Print Friendly, PDF & Email