Accueil Actualités Guinée : Bientôt une école d’excellence en Mines et Géologie

Guinée : Bientôt une école d’excellence en Mines et Géologie

84
PARTAGER

Le manque criard de main d’œuvre qualifié en Guinée amène le gouvernement guinéen à faire de l’Institut Supérieur des Mines et Géologie de Boké, une école d’excellence africaine capable de préparer des titulaires en licence, master et doctorat. L’objectif de  mettre en place des solutions pratiques pour augmenter les capacités de formation pratique et professionnelle des structures existantes.

L’annonce a été faite la semaine dernière à Conakry lors d’un atelier de travail sur l’initiative Mine du Bureau d’Exécution Stratégique (BES), qui a regroupé les membres du gouvernement, le directeur général de l’ISMG, et cadres du département des Mines et Géologie, etc.

Selon le directeur général de l’ISMG de Boké, Dr Karinkan Diawara, cette école d’excellence va enseigner sept (7) programmes dont entre autres génie civile, génie géologique, traitement et métallurgie, environnement, sécurité industrielle, etc. afin de permettre aux étudiants d’avoir des performances et être employé dans les entreprises minières de toute la région.

Pour le représentant du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Amadou Tidiane Diallo, cette transformation de l’institution de Boké commencera par la conception d’un projet qui, selon lui comprend plusieurs volets.

« La vision que nous avons de l’école d’excellence, sa mission, la gouvernance de l’école d’excellence, l’élaboration des programmes, la formation des formateurs, la création des conditions infrastructurelles et matérielles permettant une mise en œuvre des programmes et surtout la mise en relation des entreprises minières avec l’école d’excellence », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter, qu’elle va aussi répondre au besoin de production des cadres pour la Guinée et de la sous-région.

Il faut cependant préciser que l’étude de faisabilité du dit projet est prévue entre les mois de février et  avril 2107. Il est prévu un Centre d’excellence en travaux publics et énergie en Côte d’Ivoire, une école d’excellence en agroforesterie au Libéria ainsi que d’une école d’excellence en télécommunications en Sierra-Léone.

Nantènin Traoré 

Print Friendly, PDF & Email