Accueil Actualités Labé : Le gouverneur Sadou Keita reçoit les vœux du nouvel an des...

Labé : Le gouverneur Sadou Keita reçoit les vœux du nouvel an des cadres de sa région.

396
PARTAGER

C’est devenu une coutume qu’à l’entame de chaque année, les cadres en service dans la région administrative se retrouvent dans la salle de conférences du gouvernorat afin de présenter leurs vœux du nouvel an à la première autorité de Labé. 2018 n’a pas fait exception à cette règle a constaté sur place lecourrierdeconakry.com.

La cérémonie en question s’est tenu ce mercredi 03 janvier 2018 en présence des cadres du gouvernorat, de la préfecture, des services de défense et de sécurité, des responsables des entreprises, projets et programmes, des travailleurs mais aussi des leaders syndicaux.

Après l’intervention de la section syndicale des travailleurs du gouvernorat et des religieux ; c’est El hadj Safioulaye Bah le préfet de Labé qui a pris la parole en ces termes : « des promesses ont été faites, y en a qui ont été réalisé et y en a qui n’ont toujours pas été tenue ; ainsi va la vie. Je suis préfet de Labé, je suis aussi citoyen de Labé. Voilà pourquoi je m’emploierais à accompagner les administrateurs en service à Labé. Labé est le fief de l’opposition et tout le monde s’attend à ce que Labé bouillonne mais heureusement tel n’est pas le cas. Donc, à l’occasion de ce nouvel an nous vous souhaitons beaucoup de bonheurs, d’entente, une santé de fer, … » a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, Sadou Keita le gouverneur de région n’a pas manqué de se réjouir du fait que Labé soit la région la plus apaisée de la Guinée : « je ne sais comment vous remercier. 2017, c’est une année qui vient de s’achever et nous sommes à une nouvelle année 2018. Vous n’êtes pas sans savoir que 2017 nous a apporté du bonheur mais aussi des difficultés mais néanmoins on n’a un bilan très positif car notre région est la plus apaisée du pays » s’en félicite-t-il.

La cérémonie a été clôturée par les bénédictions des sages de la cité de Karamoko Alpha Mo Labé.

Djenabou Bah Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email