Dinguiraye : Une femme se donne la mort par pendaison

0
1162

Selon notre confrère de la radio rurale locale de Dinguiraye, Ibrahima Diakité, une femme d’une quarantaine d’années s’est donné la mort par pendaison dans la sous-préfecture de Sélouma, préfecture de Dinguiraye.

Notre confrère raconte : « L’acte s’est passé dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juin à Sélouma située à 40 kilomètres de la commune urbaine de Dinguiraye. C’est dans cette localité que la nommée Salematou Sow, âgée de 42 ans et mère de 3 enfants dont une fille, a décidé de se donner la mort par pendaison », a-t-il entamé.

Parlant des raisons de cet acte, notre confrère dira que : « D’après nos sources, le lundi soir aux environs de 18h, Salematou Sow est partie préparer le lieu du drame non loin des concessions (environs 200m), où elle est allée déposer une corde puis superposé des cailloux sur lesquels elle devrait monter pour se suicider. Tard la nuit entre 1h et 2h du matin après que les gens se sont couchés, elle a laissé ses enfants endormis et fait semblant d’aller à la douche. C’est ainsi qu’elle est venue pour se pendre et mort s’en est suivi ».

Après le drame, Amadou Dia son mari a donné sa version des faits : « elle et moi nous ne vivons pas ensemble. Moi je suis avec ma femme à l’autre côté du village, mais je viens la rendre visite chaque fois, parce que c’est moi qui l’ai épousé après la mort de son premier mari. Hier, quand je suis venu chez elle vers 17h, elle m’a donné à manger et ensuite elle m’a dit de veiller sur ses enfants, qu’elle me les a confiés. Mais comme je sais qu’elle a une maladie mentale, je n’ai pas considéré. Je me suis dit peut-être que c’est ça maladie qui recommence. Après quelques temps, je me suis retourné chez moi. Et c’est le matin que j’ai été informé. Je ne sais vraiment pas pourquoi elle a agi ainsi », a-t-il indiqué.

De leur côté, les autorités sous préfectorales auraient ouvert une enquête pour déterminer la mort de Salematou Sow dont l’enterrement a eu lieu le mardi après la prière de 16H.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

+224 622 62 45 45

mbooumar@gmail.com

 

Print Friendly, PDF & Email