Drogue : Plus de 300 kilogrammes de chanvre indien saisis à Labé

0
45

Cette saisie sans précédent a été effectuée entre la commune urbaine de Labé où trois sacs de 100 kilogrammes de chanvre indien ont été saisis; et la commune rurale de Diari où une autre quantité pour l’instant non déterminée a également été saisie, selon des sources concordantes.

Ces quantités de chanvre indien sont depuis quelques heures entre les mains des services de sécurité en attendant la décision de destruction du stupéfiants qui se négocie entre le préfet et le procureur du tribunal de première instance de Labé.

Interpellé sur le sujet, El Hadj Safioulaye Bah, le préfet de Labé explique la démarche à suivre pour la destruction du produit toxique: « La saisie de drogue a été effectuée à Diari et au niveau de la commune urbaine par le commissariat central de police. Ce qui retarde l’incinération, parce que j’ai insisté pour que l’incinération se fasse, mais le procureur a demandé à ce qu’on suive une procédure normale pour éviter des problèmes. Donc on doit mettre en place une commission pour l’incinération. Donc les discussions continuent entre le préfet et le procureur pour déterminer qui doit présider la commission. Ainsi, on a fait appel à Conakry afin qu’on nous fournisse le décret qui définit lequel d’entre nous peut présider la commission d’incinération. C’est tout ce qui bloque l’opération

Poursuivant sa communication, le préfet insiste, persiste et signe : « En attendant, rassurez-vous que la drogue sera incinérée. C’est nous-mêmes qui avons dit à tous ceux qui ont procédé à la saisie, de garder eux-mêmes la drogue parce que depuis que je suis à Labé ici je n’ai jamais assisté à l’incinération d’une drogue saisie ici. Donc, cette fois-ci je ne permettrai pas que la quantité saisie trouve une autre destination. On va mettre en place la commission et ensuite procéder comme ça se doit. Ceux de Diari détiennent la quantité qu’ils ont saisie et le commissariat détient aussi ce qu’il a saisi. Dès que la commission sera constituée, nous ferons appel à tous les médias afin de procéder à l’incinération. Mais vous serez tous conviés à la chose.»

Il faut rappeler qu’un champ de chanvre indien a été repéré la semaine dernière du côté de Madina Wora, sous-préfecture de Yembering dans la préfecture de Mali.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com 

Print Friendly, PDF & Email