Labé : Bachir Koula Diallo prend les rênes de la fédération UFDG

0
392

Après la longue période de suspense qui a suivi la douloureuse disparition en novembre 2019 d’El Hadj Mamadou Cellou Daka Diallo, l’ancien secrétaire fédéral de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Labé, on connait désormais le nom du nouveau responsable du parti de Cellou Dalein Diallo dans la capitale de la Moyenne Guinée.

Mamadou Bachir Koula Diallo a été choisi ce week-end par le bureau fédéral des sages, des jeunes et des vieux pour diriger la fédération locale du parti.

El hadj Ibrahima Balassa Baldé, le secrétaire administratif du bureau fédéral UFDG Labé, explique les motifs d’une telle décision : « Après le décès d’El hadj Mamadou Cellou Daka Diallo, il était question de le remplacer. Ainsi, j’ai provisoirement pris sa place. Maintenant, le bureau fédéral a décidé de se retrouver aujourd’hui pour renouveler ses postes de responsabilités. Et comme on aime le dire, actuellement c’est le temps de la jeunesse soutenue par les sages. Alors je leur ai dit que c’est le bon moment de mettre un jeune qui est capable de relever le défi à tout moment. Donc, à l’unanimité, nous avons décidé de mettre Mamadou Bachir Koula Diallo, secrétaire fédéral du parti à Labé. Ensuite, ils ont décidé de renouveler leur confiance au secrétaire administratif qui est son adjoint direct et qui est chargé de toutes les activités et du fonctionnement du parti

De son côté, Mamadou Bachir Koula Diallo  appelle à une franche collaboration : « C’est un immense plaisir pour moi d’avoir été choisi comme secrétaire fédéral de l’UFDG à Labé. S’il plait à Dieu je vais œuvrer pour la bonne marche de la fédération au niveau de Labé. Je demande juste une franche collaboration de tout un chacun ».

Installé depuis 2007, le bureau fédéral de l’UFDG de Labé était depuis dirigé par El hadj Mamadou Cellou Daka Diallo. Décédé le 03 novembre 2019, c’est ce week-end que son remplaçant a été trouvé. Celui-ci serait d’ailleurs contesté par des responsables du parti qui parlent de violation de principes et de règles de l’UFDG. Ce alors, que les primaires au compte de la députation s’annonce rude.

Bah Djeinabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email