Labé: Les travaux de rénovation de la villa Syli lancés

0
205

Les travaux de rénovation de la villa Syli de Labé ont été lancés le lundi 24 août. C’est un montant de 300 millions de francs C.F.A qui aurait été débloqué pour la réhabilitation de ce monument qui est en ruine depuis quelques années dans le cœur de la célèbre cité de Karamoko Alpha mo Labé, a appris la rédaction locale du courrierdeconakry.com de sources officielles.

Les travaux  ont été lancés le dimanche 24 août 2020 par l’aménagement du site devant servir de bureaux au futur observatoire de l’environnement du massif du Foutah Djallon.

En marge de la cérémonie officielle de lancement des travaux de rénovation de la villa Syli de Labé ce lundi 24 août 2020, Mamadou Samaké, expert au haut-commissariat de l’Organisation de la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) a placé l’événement dans son contexte général: «C’est de réhabiliter d’abord la case numéro 1 du Mali dont le nom a été donné au Président feu Modibo Kéita, de réhabiliter la case numéro 2 du Sénégal du Président feu Léopold Sédar Senghor, et la case numéro 3 du Président feu Mouctar Ould Dada de la Mauritanie, et aussi la salle de conférence sera réhabilitée. Nous avons aussi à faire des infrastructures annexes et un parking, des latrines et un logement du gardien et autres commodités d’aménagement pour les rendre viables totalement. Il s’agit de l’adduction en eau potable, du réseau électrique. Nous allons aussi clôturer l’ensemble du domaine ».

 Et de poursuivre : « Pour ce qui est du budget, il s’élève à 300 millions de F CFA, soit 5 milliards 200 millions GNF. Le contrat prévoit une durée de 6 mois. L’entreprise aura une durée d’un mois pour faire l’étude d’exécution et 6 mois pour réhabiliter ce qui est à réhabiliter ».

El Hadj Safioulaye Bah, le préfet de Labé, n’a pas caché sa satisfaction:« C’est un grand jour pour nous à Labé. C’est un grand jour pour la Guinée. Puisque ce qui est en train d’être fait ici sera à l’avantage de Labé, ça va être le siège d’un observatoire. La remise a été faite; j’ai dit à l’entreprise ; j’ai insisté là-dessus devant l’OMVS pour que le contenu local soit choisi, que ça soit la compétence locale ; des gens de Labé qui soient choisis pour exécuter les travaux. Nous sommes d’accord là-dessus ». 

La réalisation de cette vielle promesse est visiblement un ouf de soulagement pour l’ensemble des populations de la région administrative de Labé.

Bah Djenabou, Labé, pour lecourrierdeconakry.com 

Print Friendly, PDF & Email