Crise politique : Le FNDC demande aux Guinéens de manifester le 6 août

0
26

Malgré le refus des autorités d’accepter la tenue des manifestations contre le 3ème mandat, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) demande aux Guinéens de descendre dans les rues de Conakry et environs le 6 août prochain.

Déclaration n°124

Le FNDC constate avec indignation la poursuite des manœuvres consistant à maintenir Monsieur Alpha Condé au pouvoir au-delà de son deuxième et dernier mandat constitutionnel.

Les partisans d’un troisième mandat pour Monsieur Alpha Condé poursuivent impunément leur Coup d’Etat constitutionnel aux conséquences néfastes pour la stabilité de la Guinée et de la Sous-Région.

Pour faire barrage à ce coup d’Etat civil que les ennemis de notre pays veulent imposer au peuple, le FNDC appelle les populations de Conakry et environs (Dubreka et Coyah)  à des manifestations le 06 Août 2020.

Le FNDC demande expressément à tous ses membres et sympathisants qui militent au sein des organisations de la société civile, des syndicats, des partis politiques, des mouvements de femmes et de jeunes, des organisations socioprofessionnelles et des associations d’artistes, à se mobiliser et à mobiliser le peuple pour donner un succès retentissant à notre vaste mouvement  jusqu’au départ de Monsieur Alpha Condé du pouvoir.

Le FNDC invite toutes les couches socio-professionnelles, les responsables de quartiers, de secteurs et les citoyens à tous les niveaux de responsabilités d’observer la plus grande prudence et de vigilance suivant le mot d’ordre de manifestations.

Le FNDC met à profit cette occasion pour féliciter toutes ses antennes de l’intérieur et de l’extérieur du Pays pour le travail remarquable qu’elles ont déjà accompli et les invite à resserrer les rangs autour de notre idéal de démocratie pour encore plus de mobilisation et de détermination jusqu’à la victoire finale.

Le FNDC exige la libération sans délai de tous ses membres et sympathisants arbitrairement kidnappés et détenus dans les différentes geôles du pays.

En fonction de l’évolution de la situation, des consignes précises seront données en vue d’une meilleure coordination de nos actions sur le terrain.

Pour la libération de notre pays des mains de ce clan mafieux qui nous ‘’gouverne’’ avec arrogance, nous ne céderons à aucune intimidation ou répression jusqu’à la victoire finale.

Pas de 3ème Mandat ! 

Pas de Coup d’Etat Constitutionnel ! 

Vive l’alternance démocratique !

Ensemble Unis et Solidaires, Nous Vaincrons !

Conakry, le 29 juillet 2020

Print Friendly, PDF & Email