Démembrements de la CENI : L’installation en cours à Labé

0
279

Une mission de la commission électorale nationale indépendante (CENI) séjourne depuis quelques jours dans la préfecture de Labé (Moyenne Guinée). Cette mission a pour but, l’installation et la formation des nouveaux démembrements de l’institution dans cette préfecture, a constaté sur place la correspondante de votre quotidien, lecourrierdeconakry.com.

Le président sortant de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de Labé, El Hadj Lamine Sangaré parle de cette mission : « depuis le Lundi, nous avons reçu une mission de la CENI qui est là pour l’installation des démembrements. Donc, ceci dit on doit installer la CEPI (commission électorale préfectorale indépendante), des CECI (commission électorale communale indépendante) et des CESPI (commission électorale sous-préfectorale indépendante). Ensuite, former les membres qui seront désignés qui seront officiellement installés dans leurs fonctions » a-t-il indiqué.

Selon El Hadj Lamine Sangaré, tous les acteurs intéressés seront impliqués dans ce processus : « Aujourd’hui nous avons le comité inter-parti (CIP) qui doit regrouper tous les acteurs intéressés par les élections c’est-à-dire les partis politiques, l’administration et la société civile. Donc, les cadres partenaires se rencontreront pour être informés des critères de choix des membres. Ensuite, il y aura la prestation de serment des membres désignés. Et à partir du 04 septembre, les membres désignés vont recevoir une formation » a-t-il ajouté.

Pour finir, le président sortant a dit qu’au niveau de chaque structure, il a été recommandé par la CENI que : « l’administration désignera 1 par CESPI, 1 à la CEPI et 1 à la CECI. La société civile désignera suivant le nombre de quartiers et suivant le nombre de districts. C’est ainsi que ça sera fait ; donc au niveau de la société civile, les structures présentes à Labé se sont retrouvées pour désigner. Au niveau des partis politiques, le bloc de la mouvance et celui de l’opposition, eux aussi se sont retrouvés et les listes sont déposées. Donc, c’est des listes consensuelles qui ont été déposées » a-t-il souligné.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email