Kankan : Plus de 300 jeunes filles bénéficient d’une formation en développement personnel

0
82

La maison des jeunes de Kankan a servi de cadre, ce mercredi 18 décembre 2019,  à une rencontre de plus de 300 jeunes filles venues des différents établissements pour être formées en développement personnel. L’objectif était de former 10 milles jeunes filles sur  toute l’étendue du territoire national guinéen, pour qu’elles puissent porter en elles des talents cachés capables de les faire ressortir pour une meilleure autonomisation.

L’ONG « Femme talent » ne s’arrête plus, après avoir organisé des séries de formations à l’intention des jeunes filles de Kankan, mais aussi dans les autres localités de la Guinée. Elles étaient au nombre de 300 filles venues des différents établissements scolaires de la place à répondre à l’appel de cette  ONG.

Fatoumata Ibrahima Camara est la présidente de ladite ONG, elle explique les objectifs de cette formation : « Pour cette formation en développement personnel, nous nous sommes fixés comme objectif de former 10 mille jeunes filles  à travers la Guinée dans 6 préfectures dans le but de motiver les jeunes filles à rester à l’école, à rester focus sur leurs études parce que nous avons remarqué qu’au fur et à mesure que les filles avancent, beaucoup démissionnent et nous, en tant que ONG évoluant dans le domaine de l’éducation et de la formation, on se dit de vulgariser cette notion de développement personnel auprès des jeunes filles pour qu’elles puissent comprendre que l’école  est le meilleur levier qu’elles puissent saisir pour s’ouvrir à l’humanité afin d’apporter leur contribution à la nation. »

Au sortir de cette salle de formation, Fanta Camara dit avoir appris beaucoup de choses : « Le sentiment que j’ai à propos de cette formation, je ressens que j’étais dans l’obscurité c’est-à-dire que la peur et les doutes que j’avais. A travers cette formation, je peux affronter tout maintenant pour atteindre mes objectifs. Concernant cette formation aujourd’hui j’ai acquis des informations que je ne savais pas ; j’ai aussi reçu des formations de méthodologies à suivre pour arriver à mes fins. »

A l’instar de Kankan,  plusieurs  autres préfectures de la Guinée  bénéficieront  de cette même formation recommandée par l’ONG « Femme Talent ».

Mamadi KABA, depuis Kankan pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email