Accueil Actualités Crise sociale : syndicats et forces sociales  unissent leur force !

Crise sociale : syndicats et forces sociales  unissent leur force !

69
PARTAGER

L’inter central CNTG USTG COSATREG et les plateformes de la société civile PCUD –CNOSCG se mettent ensemble pour continuer la lutte sociale. Ils l’ont fait savoir dans l’après-midi de ce mercredi 8 août 2018 à travers une conférence de presse animée dans la salle Mohamed Koula à Coléah.

Depuis l’augmentation du prix du carburant à la pompe à 10 mille franc,  ces différentes organisations menaient le combat chacun de son côté. A compter de ce mercredi, elles se battront ensemble. En tout cas c’est ce que dit la convention de partenariat signée depuis le 27 juillet et qui indique les actions conjointes à mener pour la réduction du prix du carburant à 8000fg.

« Travaillant chacun sur la question du prix du carburant, notamment son rabais à 8000 GNF, nous, forces sociales, après tant d’action et également le mouvement syndical, nous avons estimé, étant donné que nous nous battons pour la même cause, celui de l’amélioration des conditions de vie des populations. Nous avons estimé qu’il n’y a pas raison que nous ne nous donnions pas la main, que nous ne conjuguions pas les efforts. Ce qui nous a amené à la signature d’un protocole d’accord entre les forces sociales et le mouvement syndical », a indiqué Abdoul Sacko au nom des membres des forces sociales.

Du côté des centrales syndicales, Yamoussa Touré de la COSATREG explique leurs motivations à signer cette convention : « le rôle régalien du syndicat est la défense de l’intérêt majeur des travailleurs. Le problème du carburant qui a été unilatéralement décidé par le gouvernement, le mouvement syndical, vu l’importance et la nécessité de se regrouper, à signer un partenariat au nom des centrales syndicales pour mener la lutte contre cette hausse illicite et illégale. C’et en cela que les organisations syndicales signataires de la présente convention se sont données la main pour mener ensemble le combat dans la solidarité agissante pour la défense du pouvoir d’achat des travailleurs et travailleuses de la Guinée ainsi que les populations laborieuses. La synergie avec la société civile, nous avons décidé dans un idéal commun, guidé par notre conviction. Nous, nous sommes donnés la main, pour essayer de relever le défi ».

Une série d’activité a été annoncée par les deux partis afin de passer à la vitesse supérieure. Il s’agit d’un meeting, des émissions radiophoniques et télévisées et une marche pacifique. « Les dates de ces activités feront l’objet d’un communiqué », nous ont-ils confié.

Il faut signaler qu’aucun grand ténor de ces deux partis (syndicats et forces sociales) n’était présent à cette rencontre.

Nantènin Traoré        

Print Friendly, PDF & Email