Accueil Actualités Journée ville morte : La commune de Ratoma fidèle au mot d’ordre...

Journée ville morte : La commune de Ratoma fidèle au mot d’ordre !

149
PARTAGER

La journée ville morte annoncée par l’opposition  a bien été suivie ce mardi 27 mars dans la commune de Ratoma. C’est un constat  de votre quotidien électronique.

Comme toujours, la route le prince a encore répondu au mot d’ordre de l’opposition Républicaine qui est de faire de cette journée de mardi une journée ville morte. De Bambéto à Hamdallaye, en passant par Hamdallaye Pharmacie et Gnariwada, pas de circulation.

« Si très tôt le matin, quelques motos et véhicules circulaient sur ce tronçon, ce n’est plus le cas vers 10h passés » nous a confié un motard rencontré à Hamdallaye Pharmacie. Aucun véhicule ni motard ne passe. On remarque plus ou moins la présence de quelque groupe de jeune dans les différents carrefours.  Il faut noter également la  présence des pick-up des forces de sécurité.

Au marché de Taouyah, tout semble bien se passer au niveau des vendeuses de condiment. Mais les boutiques et magasins restent fermés en partie. Ceux qui ne sont pas fermés se comptent  du bout des doigts. La circulation à ce niveau est normale, même si elle enregistre des bouchons interminables.

Il faut rappeler que cette journée ville morte organisée par l’opposition est une manière, dit-elle de contester le ‘’Hold-up électoral’’, dont elle dit avoir été victime lors des élections locales du 4 février dernier. Sur ce, elle projette un sit-in des femmes de l’opposition après cette journée ville morte le mercredi devant le ministère de la Justice et enfin le jeudi elle organisera une marche pacifique.

Nantènin Traoré

Print Friendly, PDF & Email