Suite à l’échec de la mise en place du nouveau bureau exécutif de la Fédération Guinéenne de Football, la FIFA a dépêché à Conakry le Directeur Afrique, Gelson Fernandez pour faire le point sur la situation de la Guinée.

Arrivé hier soir dans la capitale, l’ancien international suisse s’est concerté avec les membres du Comité de Normalisation avant de tenir une conférence de presse dans l’après-midi de ce mercredi.

Devant les médias locaux, Gelson Fernandez, a déploré la situation de la Guinée. Il laisse entendre que le pays de Pascal Feindouno risque gros.

« La situation est grave. C’est un fiasco historique, international. Moi en tant que Directeur Afrique c’est un désaveu. On ne peut pas arriver dans de telle situation pareil à l’orée de la coupe d’Afrique des Nations. Une CAN c’est quelque chose qui réunie toute la population… » Dit-il avant d’annoncer que l’équipe guinéenne scolaire qui est championne en titre est exclue de la prochaine compétition de sa catégorie.

Parlant des conséquences, vers la soirée de ce mercredi, la ligue guinéenne de football professionnel a annoncé la suspension du championnat local jusqu’à nouvel ordre.

Gelson Fernandez demande aux acteurs du football guinéen de s’entendre pour éviter d’autres sanctions à la Guinée qui risque de manquer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations prévue le mois de janvier en Côte d’Ivoire.

« La Guinée est le maître de son destin, qu’elle choisisse ce qu’elle veut faire. Nous, on va donner notre position dans les prochains jours. C’est la Guinée qui décide où elle veut aller ? Dans quelle type de fédération? Tout le monde parle de potentiel, par contre, il faut mettre les choses en place pour quel le potentiel puisse s’exprimer. Honnêtement, la balle est dans le camp de la Guinée, pas dans le camp de la FIFA ni dans le camp de la CAF. » a asséné le Directeur Afrique de la FIFA.

Après ce séjour à Conakry de Fernandez, les guinéens sont impatients de connaitre les nouvelles décisions de l’instance du football mondial.

Ibrahima Bah