Koubia : Poursuivi pour homicide involontaire, le chef du poste de santé de Matakaou arrêté

0
78

Mathieu Kamano, le chef du poste de santé de Matakaou, préfecture de Koubia, a été arrêté le 27 juin sur instruction du juge de paix de ladite préfecture. Il est depuis, déféré à la maison centrale de Labé.

Mathieu Kamano, qui est en service à Matakaou il y a un peu plus d’une année, est poursuivi pour « administration des substances nuisibles et homicide involontaire ».

Pour rappel, le 23 juin dernier, trois enfants sont décédés quelques heures après avoir été vaccinés dans des localités relevant de la sous-préfecture de Matakaou. C’est donc à cause de ces décès que le médecin Mathieu Kamano a été inculpé et mis sous mandat de dépôt.

« Actuellement, le médecin est en détention provisoire. A défaut de maison de détention à Koubia, il est détenu à la maison centrale de Labé. Il est poursuivi pour administration des substances nuisibles, et homicide involontaire », a indiqué le juge de paix de Koubia, Nyankoye Mané Haba.

Du côté de la Direction régionale de la Santé (DRS) de Labé, des analyses sont en train d’être faites pour tirer les choses au clair.

« Nous sommes en train de chercher les causes. On va analyser les circonstances. Nous sommes sur les rapports. Après nous les transmettrons à qui de droit », a souligné, pour sa part, le Directeur régional de la Santé de Labé, le Dr Mamadou Oudy Bah.

Maurice Lamah pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email