L’avis de Mamadou Sylla sur la session inaugurale du cadre de concertation « On peut dire, il est sincère sur ce qu’il dit… »

0
47

Elhadj Mamadou Sylla, président de la coalition la Convergence pour la Renaissance de la Démocratie en Guinée (CORED), président de l’Union Démocratique de Guinée (UDG) avait pris part à la session inaugurale du cadre de concertation entre les acteurs politiques et sociaux de ce lundi 27 juin 2022, à Kaloum. Après avoir écouté le discours du premier ministre Mohamed Beavogui et l’intervention de ses pairs, il croit à la sincérité de ce cadre de dialogue inclusif du gouvernement de transition.

Le leader de l’UDG a avant tout d’abord expliqué les raisons fondées de la déclinaison de sa Coalition à l’invitation du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation qui avait convié aux acteurs politiques à la 3eme session du cadre dialogue le vendredi 24 juin 2022.

« Quand le ministre nous a écrit pour prendre part à ce cadre de concertation pendant que la plus part des acteurs politiques l’ont rejeté, c’est ainsi que nous avons adressé une lettre au Premier Ministre, pour lui dire le cadre de dialogue que nous voulons. C’est pourquoi vous même vous le savez le 20 juin passé le premier a complètement changé de cadre. Il a dit un cadre de dialogue sera sincère et franc avec toujours ce que souhaite les acteurs politiques. C’est le jeudi 23 juin maintenant qu’il nous a invité à ce cadre dialogue c’est pourquoi nous sommes là aujourd’hui » a-t-il précisé avant d’indiquer s’il se dit rassurer de ce cadre de dialogue.

« On peut dire qu’il est sincère dans ce qu’il dit. Si on le laisse main libre, on va y arriver. Tous ceux qui ont pris la parole dans la salle on parler du cadre de dialogue. Donc si on va dans ce sens, et que le dialogue est franc et inclusif, on peut dire que çà bien démarré. »

Ibrahima Foulamory Bah

Print Friendly, PDF & Email