Santé : Le Ministre de la Santé annonce des mesures prises pour lutter contre les faux médicaments

0
562

Le Ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr. Edouard Niankoye Lamah a à l’occasion de la célébration du 32ème anniversaire de la création de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), parler des efforts du gouvernement dans le cadre de la lutte contre les faux médicaments mais également de la gratuité de la  prise en charge de certaines maladies notamment, le Paludisme, la Tuberculose, la césarienne entre autres : « on a créé la commission nationale pour pouvoir contrôler effectivement le commerce illicite de faux médicaments. A côté de cette commission, il y’a une brigade de répression qu’on appelle MEDICRIME ;  la Guinée a été le premier pays africain qui a souscrit à cette convention européenne qui interdit les faux médicaments et qui permet de poursuivre quiconque se livrerait à ce commerce. Donc, je vais simplement dire que sur le plan de lutte contre les faux médicaments, le gouvernement guinéen n’est du reste », a-t-il indiqué.

S’agissant de la prise en charge des maladies mentionnées ci-haut, le Ministre Dr. Edouard Niankoye Lamah dira que : « l’Etat guinéen est en train de faire beaucoup de progrès, la Guinée est fait partie des Etats à prendre en charge beaucoup de maladies, le paludisme est pris gratuitement en charge dans les structures publiques ; l’infection du VIH/SIDA est également prise gratuitement en charge ; la Tuberculose pareille, il y’a aussi des accouchements qui sont pris en charge gratuitement ».

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

+224 622 62 45 45

mbooumar@gmail.com

 

 

Print Friendly, PDF & Email