Accueil International Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison

Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison

77
PARTAGER

Jean-Pierre Bemba lors du prononcé de sa peine de 18 ans de prison à la CPI, le 21 juin 2016 à La Haye. Photo Cour pénale internationale.

Jean-Pierre Bemba lors du prononcé de sa peine de 18 ans de prison à la CPI, le 21 juin 2016 à La Haye. Photo Cour pénale internationale. | Agrandir

Reconnu coupable par la Cour pénale internationale (CPI), en tant que chef militaire, de deux chefs de crimes contre l’humanité (meurtre et viol) et de trois chefs de crimes de guerre (meurtre, viol et pillage), commis en République centrafricaine entre octobre 2002 et mars 2003, l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba a été condamné mardi 21 juin à 18 ans de prison. Le temps que Jean-Pierre Bemba a passé en détention (8 ans) sera déduit de la peine.

L’accusation et la défense peuvent interjeter appel de la peine au motif d’une disproportion entre celle‑ci et les crimes, indique un communiqué publié sur le site Internet de la CPI.

« La question des réparations en faveur des victimes, visées à l’article 75 du Statut, sera examinée en temps utile », note le même communiqué.

En tant que chef militaire, Jean-Pierre Bemba avait été déclaré coupable le 21 mars de la vague de meurtres et de viols commis par sa milice entre octobre 2002 et mars 2003 en Centrafrique.

Quelque 1 500 hommes du Mouvement de libération du Congo (MLC), rébellion dirigée alors par M. Bemba, s’étaient rendus dans ce pays pour soutenir le président Ange-Félix Patassé face à une tentative de coup d’Etat menée par le général François Bozizé. Ils avaient tué, pillé, violé.

La procureure a requis « 25 ans de prison au minimum ». Mais la défense a soutenu que « M. Bemba n’était pas responsable en tant que supérieur des actions des troupes du MLC en République centrafricaine».

Quelques heures avant le prononcé de la peine, la défense de Jean-Pierre Bemba a annoncé lundi son intention de faire appel du verdict de la CPI.

L’ancien vice-président congolais est détenu à la prison de la Haye depuis 2008.

source: congo planete

Print Friendly, PDF & Email