Accueil Actualités Labé : L’an 60 de l’indépendance célébré en grande pompe par des...

Labé : L’an 60 de l’indépendance célébré en grande pompe par des milliers de citoyens

85
PARTAGER

C’est une première depuis plus d’une décennie. Les citoyens de la commune urbaine de Labé se donnent les mains pour célébrer en liesse la date anniversaire de l’accession de la République de Guinée à la souveraineté nationale. En ce jour, plusieurs milliers de personnes hommes, femmes et jeunes ont rallié très tôt le matin la place des martyrs et le stade régional El Hadj Saifoulaye Diallo de Labé a constaté sur place lecourrierdeconakry.com.

De l’autre côté, des jeunes issus des différentes associations et structures sociales de la place, arborant une banderole. Sur cette dernière, on pouvait lire entre autre les jeunes fêtent l’indépendance.

Les citoyens de  Labé,  se sont donc donné rendez-vous dès 08 heures au carrefour Tinkisso de Labé point de départ d’un carnaval qui a fait le tour de la ville. «60 ans depuis qu’on a accédé à notre indépendance donc, c’est une journée qui mérite d’être fêté par tout le monde sans exception » estime Fassory Diakité l’un des initiateurs du mouvement.

C’est à 10 heures précises que la délégation officielle est arrivée à la place des martyrs pour donner le coup d’envoi de la fête.

Sadou Keita et El Hadj Safioulaye Bah, respectivement gouverneur de région et préfet de Labé étaient accompagné d’une forte délégation composée d’une bonne partie des chefs de service de la ville. C’est ainsi, qu’ils ont procédé au dépôt de la gerbe de fleurs avant d’inviter tout le monde à rallier la tribune du stade régionale afin de suivre avec attention la suite du programme.

Toutes les couches socioprofessionnelles de la ville ont défilé devant une tribune pleine à craquer. Ensuite, c’est le préfet de Labé qui a ouvert la valse des discours. « Nous remercions les jeunes qui ont vraiment contribué à la réussite de cette fête. Il vous souviendra qu’ils ont assaini la ville en amont avant de venir en masse assisté à la célébration. Nous prions afin que ces jeunes soient pour nous une bonne relève » a laissé entendre El Hadj Safioulaye Bah sous l’effet de l’émotion.

Pour le député uninominal de Labé, c’est une date qui mérite d’être célébrée : « en octobre 1958 nos parents se sont levé comme un seul homme pour réclamer l’indépendance de notre pays. Même si aujourd’hui nous n’avons pas pu gérer cette indépendance nous devons célébrer cette date car elle est historique et c’est pour tous les Guinéens » soutient Honorable Cellou Baldé.

La fête s’est tenue sans la moindre fausse note jusqu’à  13 heures.

Bah Djenabou Lbé, pour lecourrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email